[LIVRES] Des amours à toute épreuve

Présentée par PR-28031

S'abonner à l'émission

Au pied de la lettre

lundi 8 mars à 11h00

Durée émission : 59 min

[LIVRES] Des amours à toute épreuve

© Image par Hans Braxmeier de Pixabay

Un homme blessé au sommet d'un arbre, un autre touché par un amour perdu. Comment vivre, soigner sa brûlure, et sauver le désir d'être ?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

 

C'est d'amour piquant que l'on parle dans les deux romans de la semaine présentés par Cristophe Henning. Dans La Brûlure de Christophe Bataille, c'est à travers la piqûre de centaine de frelons qu'on découvre l'histoire d'amour d'un élagueur perché sur son arbre au coeur d'un été de canicule.

La chaleur est également omniprésente à Jérusalem où évolue Robert Stobetzky, le narrateur du roman de Jean Mattern, Suite en do majeur. Alors qu'il va croire reconnaître la femme tant aimée des années auparavant, le héros va revivre la brûlure de cet amour passé dans la moiteur de Jérusalem avec Bach en fond sonore.

 

La brûlure de Christophe Bataille aux éditions Grasset

 

 

 
«  Tu te souviens  ? Cet été-là si chaud, on le sentait à nos pieds sur les carreaux devant la prairie, à tes jambes campées, fines et transpirantes. Depuis octobre tout était doux. Pas d’automne, pas d’hiver, et ce vent tiède comme dans les contes…  » En cette fin d’été, un homme grimpe à trente mètres dans un hêtre qui domine la campagne. Il est élagueur, puissant et concentré. Là-haut, il observe les plaines, la tour de la cathédrale, son enfance aussi.
Mais un ennemi l’attend, qu’il n’avait jamais rencontré  : des frelons par milliers, nouveaux venus en cette saison interminable. Dans sa descente vers la terre où l’attend son équipe, terrifiée, il est piqué plus de cent fois et tombe dans la douleur…
La brûlure est le roman de cette chute et de cette traversée, racontées tour à tour par l’homme et la femme – rencontrée vingt ans avant, qui le soigne, l’attend, et ne cesse de l’aimer en images, souvenirs et gestes.
Dans une langue somptueuse et tendre, Christophe Bataille dit la souffrance et le retour à la vie. C’est un conte mais aussi notre condition nouvelle  : les prairies et les arbres sont brûlés par le soleil, la femme aimée contemple comme nous ce paysage. La voix du grimpeur d’arbre, qui a survécu et vit près de Bourges, clôt magnifiquement ce livre – car toute fiction a sa cause, offrant ici un diptyque audacieux.

 

 

 

Suite en do mineur de Jean Mattern aux éditions Sabine Wespieser

 
  Perdu dans Jérusalem, le narrateur se maudit de n’avoir su refuser le voyage organisé que lui a offert son neveu à l’occasion de ses cinquante ans. Tout l’agace, à commencer par le groupe de touristes avec qui il est contraint de se déplacer, lui le célibataire endurci qui n’aime rien tant que le calme de sa petite librairie à Bar-sur-Aube. Au moins se félicite-t-il, à la vue de tous les ultra-orthodoxes arpentant la Via Dolorosa, que ses arrière-grands-parents aient atterri en France après avoir quitté leur shtetl ukrainien.

Mais Robert Stobetzky est également très troublé : dans une silhouette familière, il croit avoir  reconnu la jeune femme avec qui, l’été 1969, il a vécu trois semaines de bonheur intense sous les toits parisiens. Vingt-six ans plus tard, il comprend, à la violence de son désarroi, qu’il ne s’est jamais remis de leur rupture. Pour tenter de surmonter ce nouvel abandon, l’orphelin dont les parents sont morts tous deux alors qu’il n’avait que onze ans était parti s’installer en Champagne.

Errant dans Jérusalem, cet homme désormais au mitan de sa vie se remémore ses années de solitude, éclairées par la lecture et la révélation de la musique, quand la Suite en do mineur de Bach, entendue par hasard à la radio, l’avait littéralement foudroyé. Sans doute lui fallait-il le fantôme de Madeleine, entrevu dans cette ville toute pétrie de passé, pour accepter enfin de remonter le fil de son existence.

Jean Mattern, subtil instrumentiste d’un fascinant monologue où alternent allégresse et chagrin, écrit un très beau livre sur la perte.

 

 

 

 

 

Invités

  • Christophe Bataille, auteur

  • Jean Mattern, auteur

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 16h et vendredi à 21h

Le rendez-vous littéraire de RCF ! En recevant chaque semaine des auteurs qui font l'actualité littéraire, Christophe Henning vous invite à des rencontres qui éclairent le monde d'aujourd'hui, avec la conviction que les histoires et la lecture constituent une forme de résistance à l'impulsivité, au superficiel et à l'individualisme.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.