[LIVRES] Prisonniers et déportés

Présentée par PR-29060

S'abonner à l'émission

Au pied de la lettre

lundi 3 mai à 11h00

Durée émission : 59 min

[LIVRES] Prisonniers et déportés

© Image par Luke Lawreszuk de Pixabay

Pour ne jamais oublier l'horreur de la guerre et des camps, Christophe Henning reçoit deux auteurs qui, dans leurs romans, décrivent l'horreur nazie et l'espérance des prisonniers.

00:00

00:00

L'Histoire c'est souvent des Hommes qui tentent de survivre face au malheur. Le XXème siècle a été marqué par les guerres, par la déportation, l'horreur des camps et des prisons.

Pour ne pas oublier cette période tragique Christophe Henning reçoit deux auteurs qui, dans leurs romans, décrivent l'horreur nazie et la privation de liberté qui régit les camps et les prisons. François Eulry est l'auteur de "La messe allemande" publiée aux éditions du Cherche Midi et Jean -Michel Riou est l'auteur du livre "Les mouches bleues" publié aux éditions Plon.

  "Les mouches bleues" de Jean-Michel Riou

 
  Varsovie, 1939. Alexander Kulisiewicz a 21 ans. Il pourrait se satisfaire de ses nuits d'amour avec Hanna, sa jolie maîtresse, mais ce musicien, journaliste à ses heures, a choisi de combattre les nazis. Alex est un personnage de roman. Mais son histoire est vraie.

À force de tutoyer le danger, il commet une erreur de trop : écrire un pamphlet sur Hitler. Des gestapistes l'arrêtent, un train à bestiaux le mène au camp de Sachsenhausen où s'entassent des milliers de déportés, esclaves persécutés et tués du fait de leurs convictions, de leurs origines, de leurs religions.

Comment survivre aux SS qu'Alex compare aux mouches bleues qui aiment la chair morte et se vautrent dedans ? Infecté par le typhus, affamé, forcé à travailler douze heures par jour, soumis à toutes sortes de punitions, Alex tient bon grâce aux chansons qu'il compose sur la vérité du camp et interprète la nuit devant les déportés en risquant sa vie.

Alex s'est promis de tenir jusqu'à la mort d'Hitler afin que ses chansons ne finissent pas dans les cendres du crématorium. Plusieurs fois, il croit la fin venue, mais sa volonté est plus forte. Il écrit, chante. Sa voix, celle des ombres planant sur Sachsenhausen, ne peut s'éteindre.

Six années passent. Hitler est sur le point d'être battu. Les survivants des camps doivent disparaître. On les mène sur la route, c'est la marche de la mort, on les abat un à un. Alex s'allonge, chante une dernière fois. Mais les SS ne tirent plus, ils ont fui, les sauveurs se montrent. Des Russes. Alex passe six mois dans un hôpital avant de redevenir humain. Que deviendront " ses " ombres ?

Il en sera la mémoire, n'oubliera personne, pas un visage. Une autre vie tout aussi poignante débute ; celle du souvenir qui le conduit à parcourir le monde jusqu'à sa mort en 1982 afin de raconter en chansons l'histoire de Sachsenhausen.

 

 
  La messe allemande de François Eulry

 
  Prisonnier dans un oflag allemand en 1940, Joseph, un officier français, est amené à dire la messe à ses compatriotes.
D’évidence, cette charge d’aumônier l’interroge et le bouleverse. Ce trouble affecte les relations qu’il noue avec ses compagnons : Paul, le curé breton qu’il remplace, Henri l’instituteur, Abel le militaire de carrière…

Qui est véritablement Joseph ? Pourquoi voue-t-il à Werner, l’officier allemand, une si grande reconnaissance ?
Ce huis clos au cœur d’un conflit mondial met au jour le rapport intime de chacun à la spiritualité et exacerbe les tensions entre les hommes. Comment rester soi-même quand l’histoire nous commande de survivre ? Entre affabulation et vérité, ce roman de la mémoire explore de manière obsédante les doutes des existences et la fidélité des âmes.

 

Invités

  • François Eulry

  • Jean-Michel Riou

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 16h et vendredi à 21h

Le rendez-vous littéraire de RCF ! En recevant chaque semaine des auteurs qui font l'actualité littéraire, Christophe Henning vous invite à des rencontres qui éclairent le monde d'aujourd'hui, avec la conviction que les histoires et la lecture constituent une forme de résistance à l'impulsivité, au superficiel et à l'individualisme.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.