Soledad Bravi, l'illustratrice qui plaît à tous les âges

Présentée par UA-141489

S'abonner à l'émission

L'entretien de la semaine

samedi 21 novembre à 13h15

Durée émission : 12 min

Soledad Bravi, l'illustratrice qui plaît à tous les âges

© Isabelle Franciosa - Soledad Bravi (en 2013)

Elle arrive à séduire tant les petits que les grands. L'illustratrice Soledad Bravi pose sur l'enfance, qui est sa source d'inspiration, un regard émerveillé et amusé.

00:00

00:00

De nombreux parents ont passé des heures à tourner les pages de ses albums, on ne compte pas le nombre d'adolescents qui ont redécouvert la littérature grâce à sa série "Avez-vous lu ?" (avec Pascale Frey, aux éditions Rue de Sèvres), quand ce ne sont pas les lectrices du magazine Elle qui retrouvent ses dessins chaque semaine. Soledad Bravi est illustratrice pour la jeunesse - et en fait pour tous les âges ! Avec son dernier livre, "Quand on était petits" (éd. Rue de Sèvres), elle raconte l'enfance, la sienne et celle de ses filles.

 

"Quand on lit un livre à un tout-petit, on le prend dans ses bras, donc c'est une communion avec son enfant"

 

illustratrice pour tous les âges

Quand elle écrit pour les 0-3 ans, Soledad Bravi s'adresse à "deux lectorats" : l'enfant et les parents. Ceux-ci liront le livre à leur petit, et, s'il plaît, ils ne le liront pas une fois, mais "une trentaine... 50... 100 fois" ! Pour l'illustratrice, il faut donc "amuser" les parents "pour pas qu'ils s'ennuient et qu'ils aient envie de relire le livre". Car en effet, ce qui "éveille le petit" et c'est "l'intonation du parent en train de raconter l'histoire, c'est la chaleur que le papa ou la maman mettent". "Quand on lit un livre à un tout-petit, on le prend dans ses bras, donc c'est une communion avec son enfant." 

 


©Soledad Bravi
 

"Partager le souvenir de la famille" 

Parmi tous ses albums pour la jeunesse, une soixantaine, il y a la série des Gabi, que les 5 - 6 ans connaissent bien. "J'avais envie de raconter le quotidien d'une petite fille." De raconter tout ce que l'on oublie de son enfance, "les balades quand on sort de l'école, la façon dont on boit un petit jus assis sur un banc..." Des "petites choses infimes" que les adultes ont oubliées, "mais qui font partie du bonheur et de la joie d'un échange entre les parents et l'enfant".

Ce que recherche Soledad Bravi, et qui sans doute donne tant de fraîcheur à ses dessins, c'est l'envie de "retrouver ces instants" du quotidien. Ceux auxquels on ne pense pas quand, une fois adulte, on en vient parfois à reprocher à ses parents de ne pas avoir été assez présents... Si elle plaît tant aux petits qu'aux grands, c'est que Soledad "arrive à partager le souvenir de la famille."


©Soledad Bravi

 

L'enfance, une source d'inspiration

"C'est tellement drôle, un enfant ! Tellement naïf !" Ancienne directrice artistique dans la publicité devenue ilustratrice, Soledad Bravi puise dans l'enfance pour trouver l'inspiration. Avec son dernier livre, "Quand on était petits", elle raconte "ses propres souvenirs". Sa dernière histoire, "Le sable", particulièrement touchante, porte ce message : "Il ne faut pas passer à côté de l'enfance de ses enfants... Laissons vivre les enfants, traînons à la plage, arrêtons et regardons-les pousser !"

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 13h15 et 20h45 et le dimanche à 8h30

Chaque semaine, Thierry Lyonnet donne la parole à un acteur de l'actualité culturelle. Ecrivains, metteurs en scènes, peintres, etc, parlent de leur travail et de leurs oeuvres. 

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!