Marie Sizun "Les soeurs aux yeux bleus"

Présentée par

S'abonner à l'émission

A plus d'un titre

samedi 18 mai à 10h00

Durée émission : 40 min

Marie Sizun "Les soeurs aux yeux bleus"

On retrouve tous les personnages de la Gouvernante suédoise. Que va-t-il se passer après la mort tragique de Hulda ? Que va-t-il advenir des cinq enfants ? Si les garçons, envoyés en pension trouvent leur voie, il n'en va pas de même pour les trois sœurs que leur père, Léonard Sézeneau, entraîne avec lui dans le parcours aventureux de sa vie. Echapperont-elles à l'autorité de ce père adoré mais abusif ?

Chronique de Jacques PLAINE publiée dans L’Essor

Marie Sizun - Les Sœurs aux yeux bleus - Arléa - 20 €

Marie Sizun agrégée de lettres classiques publie aujourd’hui « Les Sœurs aux yeux
bleus » son dixième roman. Grand Prix des lectrices de Elle, Prix de la Nouvelle de
l’Académie française, elle avait obtenu en 2012 le Prix Charles Exbrayat pour « Un léger
déplacement ».
Hulda la toute jeune épouse de Léonard Sézeneau vient de mourir. A Meudon où avec son
mari et ses enfants elle s’était repliée après un revers de fortune. L’argent ne coule plus à flots
comme à Stockholm mais ce n’est pas cela qui a tué Hulda. Ce qui a tué Hulda c’est le
chagrin. Celui d’avoir découvert que Livia, la gouvernante suédoise de ses enfants, sa seule
véritable amie, l’aurait trahie.
Léonard sait qu’il ne pourra pas continuer à vivre dans cette maison de Meudon avec ses cinq
enfants. Il a pris sa décision et l’a fait savoir : les deux garçons - neuf et dix ans – seront
pensionnaires à l’école militaire de La Flèche et les trois filles - les sœurs aux yeux bleus, sept
ans, trois ans et quelques mois pour la dernière - le suivront à Saint-Pétersbourg. Là, il
représentera une prestigieuse maison de vins français fournisseur des cours de Suède et de
Russie.
Nous partirons avec Livia a demandé Louise l’aînée des filles ? Oui si Livia le veut elle
viendra a répondu le père. Et Livia a dit qu’elle viendrait s’il le désirait.
A partir de ce jour une autre vie va commencer pour eux tous mais la fratrie sera éclatée à tout
jamais. Les garçons d’un côté, les filles de l’autre. Et avec les filles, Livia qui les adore, Livia
qui ne vit que pour elles. N’a-t-elle pas choisi de laisser son fils dans les bras d’une nourrice
pour les suivre à Saint-Pétersbourg ? Mais la rumeur d’une relation intime avec le père est là,
toujours plus vive, toujours plus lourde. Et Léonard n’a jamais été aussi absent, aussi lointain.
Léonard qui laissera s’installer à l’égard de Livia un climat délétère.
Mais Saint-Pétersbourg ne sera pas le bout du chemin pour les filles ni l’école militaire de La
Flèche le terminus pour les garçons. Il y aura la maison de l’oncle Baptiste et le 118
boulevard du Montparnasse pour Louise, Eugénie et Alice et les imprévus d’une vie d’homme
pour Isidore et Eugène. Mais longtemps coulera dans leurs veines, le venin de cette rumeur
malsaine qui aura pourri leur histoire avec Livia. Livia « La gouvernante suédoise » qui
pourtant les aimait tant.
Vendredi 17 mai à 18 heures et à la Librairie de Paris, enregistrement public sur RCF
de l’émission « A plus d’un titre » avec Marie Sizun.

 


 

Invités

  • Marie Sizun, Auteure

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 10h00

Magazine littéraire en lien avec l'association de promotion de la lecture "Lire à Saint-Étienne".

Le présentateur

Anne-Marie VERGNON

Professeur de lettres à mi-temps, elle dirige la radio depuis plus de 15 ans. Sa passion est d’abord le
journalisme : reportages, rencontres, émissions en studio et animations en extérieur, c’est par l’exemple
de l’exigence qu’elle motive son équipe. Elle a exercé des responsabilités importantes dans l’élaboration
du nouvel univers de RCF au sein de divers groupes de travail nationaux et elle est régulièrement appelé
à intervenir comme « experte » au sein de notre réseau.