Mieux connaître les deux Corée au-delà des idées reçues

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

lundi 29 janvier à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

Bientôt les Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang en Corée du Sud. L'occasion de redécouvrir la culture coréenne, entre tradition et modernité.

Bientôt les JO au "pays du matin calme" (c’est ainsi que des missionnaires européens désignèrent la Corée au cours du XIXè siècle). Sous les feux des projecteurs, le monde entier redécouvrira un pays à la culture millénaire, entre tradition et modernité.

Un pays coupé en deux États depuis la fin des années 40 : la République populaire démocratique de Corée, ou Corée du Nord, et la République de Corée, ou Corée du Sud - là où vit plus des deux tiers de la population coréenne. Régime communiste autoritaire au Nord, démocratie représentative symbole du capitalisme au Sud, la péninsule coréenne est un territoire contrasté coupé en deux, quelque part du côté du 38è parallèle qui symbolise à lui seul deux visions du monde. Fruit d’années de guerre froide jamais vraiment finie.

Pourtant, à l’occasion des prochains Jeux olympiques d’hiver de P’yŏngch’ang qui s’ouvriront dans un peu plus d’une semaine, un timide rapprochement entre les deux pays s’est esquissé, allant jusqu’à faire espérer une trêve.

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi, à partir du lundi 4 septembre 2017

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Antoine Bellier

Journaliste à RCF depuis 2009, Antoine est passé par Le Mans et La Roche-sur-Yon, avant de rejoindre la rédaction nationale en septembre 2013. Curieux de l’actualité sous toutes ses formes, amateur de cinéma et de littérature, il lui arrive de passer du micro à la plume.