Hypnotic Brass Ensemble : "rythm & brass" venu de Chicago

Présentée par

L'album de la semaine

mardi 16 février à 18h42

Durée émission : 5 min

L'album de la semaine

8 frères, demi-frères, tous férus de cuivres, avec le groove dans les veines, qui montent un groupe sur fond de drame familial.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Voilà en somme les débuts du Hypnotic Brass Ensemble, dans un quartier de Chicago à la fin des années 90. Ils tracent leur route depuis leur premier album en 2001, 12 opus déjà produits, avec un son qui a bien évolué avec le temps, passant d’un son d’ensemble de conservatoire à une atmosphère plus structurée, plus soignée, plus marquée aussi au niveau du rythme.

Leur plus gros succès remonte à 2009, avec l’album éponyme, Hypnotic Brass Ensemble, reprenant les singles des précédents albums, réarrangés, réinterprétés avec un son plus actuel et bien sûr une partie de titres inédits. Un tournant où la batterie, qui était peu ou prou leur seule base rythmique jusque là, est complété par un set de percussion, une basse et une guitare électrique. Et là, c’est déjà plus vendeur pour le grand public, le tout valorisé par une production professionnelle.

Nous sommes sur de la musique instrumentale, un univers construit sur le jazz afro-américain des années 60-70, et plus particulièrement du jazz de la rue et de ses orchestres de cuivres, que l’on voit apparaître dans certains films, comme les James Bond par exemple. Mais là, pas d’esprit festif made in New Orleans, c’est Chicago, le jazz du nord, plus froid, plus percutant et surtout, un son qui en plus de respirer le jazz, transpire la soul, le Rythm & Blues et le Hip-Hop.

L’ensemble de leur parcours, qui à force de vouloir exprimer le moindre recoin des styles qui les ont inspiré, présente un ensemble, de titres et d’albums, inégal et parfois redondant. Arrêtons nous sur leur dernier album paru courant 2020, qui m’a semblé une bonne synthèse, pour explorer cette musique à l’esprit festif, bien ancrée dans notre époque. Bad Boys of Jazz, qui comprend aussi une part de titres chantés, illustre une la maturité à laquelle est parvenue ce groupe, à découvrir lors d’un voyage de quelques heures en voiture, ou pour vous porter lors d’une activité demandant de l’entrain et de l’énergie. Voici My Ship, du Hypnotic Brass Ensemble, sur l’album Bad Boys of Jazz, dans l’album de la semaine !

Titre –  My Ship 
Hypnotic Brass Ensemble - Bad Boys of Jazz (2020)

Les dernières émissions

Le présentateur

Maxime Nedelec

Arrivé en Sarthe en septembre 2016, il vous accompagne sur l'antenne de RCF lors des tranches locales. Présentateur du Coup de Projecteur, de Chez nous, l'Europe et de l'émission musicale Décibels