La Vierge de Guadalupe et la médaille de Sœur Julie Billiart

Présentée par

S'abonner à l'émission

Les Mélodies du soleil

mardi 12 décembre 2017 à 16h30

Durée émission : 30 min

La Vierge de Guadalupe et la médaille de Sœur Julie Billiart

En ce 12 décembre, on célèbre l'apparition de la Vierge de Guadalupe. Vénérée par tous les mexicains et dans toute l'Amérique Latine ainsi que par les Sœurs de Notre-Dame.

La tradition est de lui chanter "Las Mañanitas", le chant pour les anniversaires, dès minuit, que tous les pèlerins chantent avec les chanteurs stars du Mexique !
Ses fervents dévotes arrivent par milliers dès la fin journée du 11 décembre. Le 12 décembre étant un jour célébré par tout son peuple et qui marque le début de la préparation des Festivités de Noël avec tous ses rites et traditions ! Voici quelques images de 11 décembre 2017 à la Basilique de Guadalupe :
Préparation de l'Hommage
Mots de remerciements de Lucero, une chanteuse pour l'élan de solidarité qui a eu lieu lors des tremblements de terre et inondations qui ont touché le pays récemment
"Las Mañanitas" on peut remarquer qu'en plus des chanteurs, il y a des représentants des Pompiers, du Corps Médical, de la Protection Civile, Ambulanciers, de l'Armée ainsi que de la Marine...  

La médaille de Julie

NOTRE-DAME DE GUADALUPE ET NOTRE CONGREGATION

Cette médaille et deux semblables furent données par le Père Varin à Julie Billiart, Françoise Blin et Catherine Dûchatel, le jour de leur premiére consécration, le 2 février 1804.

D’un côté, entourant l’image de la Vierge, on peut lire l’inscription : « Notre-Dame de Guadalupe de Mexico, 1797 ». Sur le revers de la médaille, on lisait : « Non fecit taliter omni nationi »
 (Ps  147, v. 20: « Cela il ne l’a fait pour aucune des nations »).

Un jour, en récréation, une sœur demanda à Mère Ignace, troisième supérieure générale, la faveur de considérer cette médaille de près.  Mère Ignace acquiesça à sa demande. Lisant le revers de la médaille, la sœur s’écria : « C’est bien ainsi; Dieu n’a pas donné à toutes les congrégations une Mère Ignace !» La supérieure ne répondit pas, mail la médaille disparut pendant quelques jours. Lorsqu’elle fut de nouveau portée par Mère Ignace, l’inscription avait fait place à « Ecce ancilla Domini » (Lc 1, v. 38 : « Je suis la servante du Seigneur »).

La médaille préservée ici à Namur est celle de Julie; elle a été transmise à toutes les Supérieures générales jusqu’en 1940. C’est la médaille donnée à Mère Saint Joseph qui fut ensuite portée par les Supérieures générales.  Elle avait encoure l’inscription initiale au revers, Mère Monica la fit changer à son tour comme l’avait fait Mère Ignace. Quant à la troisième médaille, elle n’a pas été retrouvée dans les ruines de la seconde guerre mondiale.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 18h30 Tous les s à

Le soleil rentre chez vous grâce à cette émission consacrée à la culture et à la musique du continent sud américain.

Le présentateur

Katilu Jackson