Le Psaume 42 de Félix Mendelssohn

Présentée par UAC-23707

S'abonner à l'émission

La Clé des champs

dimanche 10 mai à 14h00

Durée émission : 55 min

La Clé des champs

Découvrons l’un des grands psaumes de Mendelssohn, le psaume Ps 42 op. 42
« Wie der Hirsch schreit » Comme un cerf a soif d’eau vive, ainsi mon âme a soif de toi »

00:00

00:00

Schumann voyait dans  cette oeuvre le chef d’oeuvre de la musique religieuse  de Mendelssohn et plus généralement  de la musique religieuse de son temps.
Le 28 mars 1837, Mendelssohn épousait Cécile Jean Renaud, fille d’un pasteur de la communauté huguenote de Francfort. Le Psaume 42 fut écrit pendant leur voyage de noces. De retour à Leipzig, Mendelssohn ajouta un chœur. Cette première version fut créée à Leipzig le 1er janvier 1838. Aussitôt après, Mendelssohn ajouta encore quatre morceaux, assez éloignés du recueillement initial (les nos 3, 4, 5, et le chœur final). Cette ultime version fut exécutée le 8 février 1838. Mendelssohn la dirigea de nouveau lors du concert du 21 mars 1839. Le choix de ce Psaume — l’appel au secours d’une âme désespérée, assoiffée de Dieu — peut surprendre de la part d’un jeune marié. « Le pathos tendre et passionné qui règne dans toute cette composition a vraiment sa source dans une confiance exclusive en Dieu et dans un sentiment d’absolue soumission à sa volonté » (Ferdinand Hiller). Ces sentiments retenus, une tendre mélancolie, une nostalgie de Dieu s’accordent bien avec le bonheur parfait que le compositeur vivait. Mendelssohn ne pouvait exprimer alors des accents déchirants comme ceux de l’âme en quête de Dieu, et sa version de la plainte du psalmiste est tendrement voilée. Cette couleur particulière, propre au tempérament de Mendelssohn, ne trahit pas cependant le sens du texte : en choisissant la tonalité de fa majeur Mendelssohn illustre surtout le caractère bucolique du premier verset.

C’est cette version que nous allons découvrir dans l'interprétation de La Chapelle Royale et le Collegium Vocal de Gand sous la direction de Philipe Herreweghe.

Bonne écoute !

 

Les dernières émissions

L'émission

Le dimanche à 16h

Jean-François Duchamp, l’une des voix historiques de RCF, vous offre un parcours buissonnier dans les oeuvres classiques. Ses choix sont inspirés par le temps liturgique, l’évangile du jour ou la saison.

Le présentateur

Jean-François Duchamp