Les Chansons d’Elton John au cinéma

Présentée par

La Symphonie du cinéma

mardi 6 août à 11h00

Durée émission : 25 min

Les Chansons d’Elton John au cinéma

© Wikipedia.org

Le film de Dexter Fletcher Rocketman, sorti hier au cinéma, raconte les débuts et la jeunesse de l'une des plus grandes pop star anglaise de ces quarante dernières années. L'occasion était belle pour évoquer le parcours et les liens entre Elton John et le 7e art cette semaine dans La Symphonie du cinéma...

On dit de lui qu’il est extravagant, qu’il a possédé jusqu’à mille costumes et qu’il a fait rentrer le piano dans l’univers pourtant formaté de la pop music. Artiste à part aux tubes planétaires, le nom d’Elton John est également associé au cinéma, alors que l'on peut voir sur les écrans, Rocketman, le film de Dexter Fletcher sur le destin du génial musicien et chanteur britannique à qui La Symphonie du cinéma consacre, cette semaine, son coup de projecteur…

La bande annonce de Rocketman, le film de Dexter Fletcher, sur les écrans, depuis hier, sur les débuts et la jeunesse de Reginald Kenneth Dwight, plus connu sous le nom d’Elton John. Il aura fallu quasiment six ans pour que le film voit le jour et si le chanteur Justin Timberlake fut un temps le premier choix pour l’incarner à l'écran, avant que Tom Hardy ne lui soit préféré, c’est finalement le jeune acteur britannique de 29 ans, Taron Egerton, qui a endossé le rôle de Sir Elton.
Celui de Bernie Taupin, son bon génie et inséparable compère de création, étant confié à Jamie Bell, le merveilleux Billy Elliot, de Stephane Daldry il y a bientôt 20 ans.
Le tournage débutait l’été dernier dans la campagne du Berkshire, et dans les célèbres studios de Windsor. Pour les besoins de la production, la transformation physique de Taron Egerton fut impressionnante. Les séances de maquillage auront duré jusqu’à deux heures et dans le film, l’acteur porte plus de 60 costumes et 5 perruques différentes. Mais le plus fort est sans doute sa performance vocale et musicale. Matthew Vaughn, le producteur de Rocketman, qui avait repéré sa voix sur le tournage d’Eddie the Eagle, donna son accord à l’acteur qui s’est donc attelé au piano et au chant.

Pour les besoins du film, le comédien britannique, Taron Egerton, aura appris à chanter à la manière d’Elton John et interprète lui-même les tubes Crocodile Rock, Goodbye Yellow brick road, Your Song ou encore Rocketman, chanson figurant sur Honky château, le cinquième album studio d'Elton John, enregistré en France au célèbre château d’Hérouville et sorti en mai 1972.
Elton John et le cinéma, c’est une longue histoire qui débute au milieu des années 70 à la faveur d’un film, Tommy, opéra rock déjanté, extrait du disque du même nom des Who, sorti en 1969.

Pinball Wizard, un des morceaux de bravoure de Tommy, interprété par un Elton John aux lunettes immenses… A sa sortie, le film de Ken Russell, le Fellini anglais, provoqua de vives réactions, partageant les spectateurs entre fervents admirateurs et détracteurs irréductibles. Une heure trois quarts de délires visuels où l’on suit un jeune Anglais, incarné par Roger Daltrey, le leader des Who, devenu sourd, muet et aveugle à la suite d’un choc lié à l’assassinat de son père. Sa mère et son beau-père font tout pour le guérir. Mais en dehors d'une fascination pour les miroirs et les flippers, Tommy ne veut rien entendre. Jusqu'au jour où sa mère le projette à travers un miroir. C'est le miracle, Tommy entend, voit, parle et déchaîne les foules…
De par son côté subversif, sa folie psychédélique et la qualité de sa bande son Tommy demeure près de 45 ans après un témoignage vibrant du rock des années 70.

Aurez-vous reconnu la voix de crooner qui interprète en 1987 Lose myself, « Je me perds » en français, dans cet extrait de Return of Bruno... Un faux documentaire américain, de James Yukich, avec un certain… Bruce Willis qui incarne son alter-ego Bruno Radolini, un légendaire chanteur de blues. Rien d’étonnant quand on sait que l’acteur joue très bien de l'harmonica et qu’il fit même partie à la fin des années 70 d’un groupe de R&B nommé Loose Goose. Dans Return of Bruno, de nombreuses personnalités du monde du show business défilent face caméra pour évoquer ce fameux Bruno. On y voit ainsi Joan Baez, Jon Bon Jovi, Phil Collins, Ringo Starr ou encore Elton John. Diffusé à l'origine sur la chaîne américaine HBO, le film fut ensuite commercialisé seulement en VHS.
En 1992, Elton John et Eric Clapton, connaissances de longue date, collaborent sur un titre de l’album d’Elton John The One. Troisième extrait radio, Runaway train devient rapidement un tube mondial et accompagne le générique de fin de L’Arme fatale 3, de Richard Donner.

Les années 90 marquent un nouveau tournant dans la carrière d'Elton John, qui revient en force sur la scène internationale après une cure de désintoxication. En 1994, il enregistre la bande originale du Roi Lion de Disney, immense succès. Le disque s'écoulera à 18 millions d'exemples et trois titres seront nommés à l'Oscar de la Meilleure Chanson : Circle of Life, Hakuna Matata et Can You Feel The Love Tonight, avec lequel il remportera la statuette dorée.

L’acteur Albert Brooks, connu surtout aux Etats-Unis pour ses doublages dans Dr Dolittle, Le Monde de Nemo ou Les Simpspon, demande à Elton John, en 1999, de composer la bande originale de son film La Muse, l’histoire de Steven Phillips, joué par Albert Brooks en personne, un scénariste sans succès, qui retrouve le feu sacré grâce à Sharon Stone… Le film n’est pas franchement passé à la postérité mais vaut pour la présence photogénique à l’écran de l’actrice américaine et la musique d’Elton John, efficace.

La chanson titre du film La Muse, d’Albert Brooks, sorti en 1999, une comédie romantique qui fit un flop malgré un casting 4 étoiles composé de Sharon Stones, Andy Mc Dowell et Jeff Bridges. Treize ans avant de produire Rocketman, je vous le rappelle en salle depuis hier, Elton John s’investissait en 2006 dans It’s a Boy Girl thing (Toi, c’est moi en français), une comédie romantique que l’on doit à Nick Hurran. La bande originale comporte,  entre autres, Let's Get It Started, de Black Eyed Peas, High de James Blunt ou encore de Candle in the wind, d’Elton John. Mais autant le dire, le film ne fait pas recette. Elton John renouera en revanche avec l’allant qu’il avait connu en 1992 pour Le Roi Lion avec un autre film d’animation et une chanson en particulier…

Elton John et Lady Gaga chantant Hello, hello, en duo, un des dix morceaux qui compose la BO de Gnomeo et Juliette, second long-métrage d'animation américain de Touchstone Pictures, une filiale de Walt Disney Studios.  Le mythe de Romeo et Juliette transposée à la bataille fratricide que se mènent deux clans ennemis de nains de jardins. Si la musique additionnelle est composée par James Newton Howard & Chris Bacon, les séquences chantées du film sont elles des reprises de grands succès d’Elton John comme Crocodile rock, Saturday’s night allright, ou encore Bennie and the Jets.

La Minute Judy Garland
 
 Cette semaine la Minute Judy Garland rend hommage au grand Jean-Pierre Marielle, disparu le 24 avril à l’âge de 87 ans. En 1964, à l’occasion d’une émission de variété et d’un Top à Jean-Pierre Cassel, l’acteur poussait la chansonnette de sa voix grave le temps d’un duo avec un autre acteur, Claude Brasseur et interprétaient Dieu que les hommes sont méchantes…

Quelques conseils d’écoute pour prolonger cette émission :

Et tout d’abord la BO du film Rocketman, de Dexter Fletcher, sorti chez Virgin EMI Records. 22 titres quasiment tous interprétés par Taron Egerton. La BO du Roi Lion est quant à elle toujours disponible dans différentes versions plus ou moins enrichies et distribuée par Walt Disney Records enfin, Tommy, incontournable opéra rock et photographie musicale psychédélique des années 70 est disponible en Dvd et Blue ray chez Sony Records et si vous souhaitez comparer je ne saurais que trop vous inviter à découvrir ou redécouvrir le concept album des Who en CD et mieux en vinyle.
Et on se quitte avec Eggsy is back, un morceau composé par Henry Jackman, extrait de la BO de Kingsman : Le Cercle d’or, film de Matthew Vaughn, sorti en 2017, avec Taron Egerton, dans le rôle d’Eggsy Unwin… et dans lequel Elton John tient un petit rôle dans cette parodie très drôle de film d’espionnage.

A la semaine prochaine.

Play list des morceaux diffusés :

Bande annonce de Rocketman, de Dexter Fletcher
Rocketman, Taron Egerton, BO de Rocketman
Pinball Wizard, Elton John  et les Who, BO de Tommy
Lose myself, BO Return of Bruno, Bruce Willis
Runaway train, Elton John et Eric Clapton, BO de L’Arme fatale 3
Can you feel the love tonight, Elton John, BO du Roi Lion
The Muse, Elton John, BO de La Muse
Hello, hello, Elton John et Lady Gaga, BO Gnomeo et Juliette
Dieu que les hommes sont méchantes, Jean-Pierre Marielle et Claude Brasseur
Eggsy is back, BO de Kingsman : Le Cercle d’or, Henry Jackman et Matthew Margeson

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 16h30

"La Symphonie du cinéma", une émission de Fabien Genest pour voyager dans l'univers des musiques de films.

Le présentateur

Fabien Genest

Journaliste de presse écrite et producteur de radio, passionné de cinéma et musique fabien.genest@rcf.fr