Les musiques des films de Catherine Zeta-Jones

Présentée par UA-108738

La Symphonie du cinéma

jeudi 20 février à 16h30

Durée émission : 25 min

Les musiques des films de Catherine Zeta-Jones

© Wikipedia.org

Elevée au rang de star en 1998 dans Le Masque de Zorro où elle partage l’affiche avec Antonio Banderas, la Galloise Catherine Zeta-Jones a multiplié les grand succès depuis vingt ans chez Stephen Frears, Steven Soderbergh ou Rob Marshall.

Cette semaine, La Symphonie du cinéma est consacrée à une actrice qui a joué aussi bien la compagne de Zorro, une enquêteuse de haut vol aux côtés de Sean Connery, une danseuse de cabaret meurtrière dans Chicago de Rob Marshall, qu’un médecin psychiatre chez Soderbergh. Retour sur la carrière de l’actrice britannique Catherine Zeta-Jones qui a fêté, le 25 septembre dernier, ses 50 ans dont trente au cinéma.

C’est un Français, Philippe De Broca, qui le premier a donné sa chance à Catherine Zeta-Jones. Nous sommes en 1990 et il lui confie dans Les Mille et une nuits, le rôle de Shéhérazade aux côtés de Thierry Lhermitte et Gérard Jugnot. Une participation anecdotique, il faut bien l’avouer, où elle cotoie cependant le grand acteur italien Vittorio Gassman. En 1992, John Glen lui confie le rôle de Beatriz dans Christophe Colomb la découverte, dont la musique est signée Cliff Eidelman et dont nous venons d’écouter le morceau Spain the great sea. Dans cette fresque historique et romanesque, on retrouve également Georges Corraface dans le rôle de Collomb, mais aussi Tom Selleck et Marlon Brando. A noter que le film de John Glen sort la même année que 1492 : Christophe Colomb, de Ridley Scott qui affichera de bien meilleurs scores au box office. On se souvient davantage en effet de Gérard Depardieu dans le rôle du navigateur génois et du thème musical devenu légendaire de Vangelis.
Steven Spielberg, quant à lui, remarque son jeu et lui suggère d’auditionner pour l’un des rôles principaux du film Le Masque de Zorro qu’il produit. Le film sortira en 1998 et connaîtra un immense succès qui lancera véritablement la carrière de Catherine Zeta-Jones.

Le thème du Masque de Zorro que l’on doit à James Horner pour le film de Martin Campbell est devenu célèbre.  L’histoire met en vedette Antonio Banderas et Catherine Zeta-Jones après que le rôle d’Elena ait été refusé par la chanteuse Shakira. Mais c’est une autre chanteuse, Tina Arena qui assurera également la notoriété du film qui comporte le tube I Want to spend my lifetime loving you, interprété en duo avec Marc Anthony. Une suite, intitulée La Légende de Zorro, toujours réalisée par Martin Campbell, sortira en 2005.

Désormais très demandée, l’actrice galloise, fille d’une couturière et d’un confiseur, goûte avec gourmandise à la célébrité et partage l’affiche en 1999 avec Sean Connery dans Haute-Voltige.

Le morceau Love suite, de Christopher Young figure sur la bande originale de Haute Voltige, un film de Jon Amiel dans lequel Catherine Zeta-Jones donne de sa personne et multiplie les prises de risques et cabrioles dans le rôle d’un agent d’une compagnie d’assurance chargée de confondre un fameux monte-en-l’air dont elle ne va pas rester insensible au charme.
Aux tout débuts des années 2000, Stephen Frears dirige l’actrice dans High Fidelity, comédie romantique à tiroirs, habillée par la BO toujours élégante d’Howard Shore, compositeur régulier chez David Cronenberg et Martin Scorsese, avant que Steven Soderbergh ne lui confie le rôle d’Helena Ayala, femme d’un riche homme d’affaires, dans Traffic. Un thriller haletant en forme de plongée vertigineuse dans les rouages du trafic de drogue entre le Mexique et les Etats-Unis.

The Police won't find your car figure dans Traffic de Steven Soderbergh. Un titre que l’on doit, comme la bande originale du film, au compositeur Cliff Martinez. Steven Soderbergh retrouvera en 2004 Catherine Zeta-Jones pour Terminal et Ocean’s Twelve et enfin en 2013 dans Effets secondaires dont nous reparlerons dans quelques instants…
C’est sur le tournage de Traffic que l’actrice et Michael Douglas tomberont amoureux avant de se fiancer, puis se marier dans la foulée et de donner naissance à un premier enfant, Dylan en août 2000, puis à une fille, Carys en avril 2003.   
Juste avant, en 2002, Catherine Zeta-Jones endosse l’un de ses plus beaux rôles à ce jour, celui de Velma Kelly, dans Chicago, la comédie musicale de Rob Marshall aux six Oscars et trois Golden Globes, portée par une bande originale formidable.

All that Jazz ouvre le film de Rob Marshall, chantée par une Catherine Zeta-Jones, vedette de cabaret avant d’être emprisonnée pour un double meurtre passionnel à la prison de la ville où elle va croiser la route de la jeune Roxie Hart, Renée Zellweiger, qui rêve de suivre les pas de Velma et de faire carrière au music-hall. Adaptée de la comédie musicale de Broadway éponyme de Bob Fosse, Chicago dépeint formidablement les années 20, le tout accompagné par une BO que l’on doit à l’origine à John Kander et Fred Ebb et complétée par les compositions originales de Danny Elfman. Danseuse de formation, Catherine Zeta-Jones, qui voulait à tout prix le rôle de Velma, chante quatre autres chansons et décrochait l’Oscar mérité de meilleure actrice dans un second rôle…

Une autre chanson dans cette Symphonie du cinéma consacrée cette semaine aux musiques de quelques films marquants de l’actrice Catherine Zeta-Jones et cette chanson est un vieux tube de l’année 1970 L’Appuntamento, « le rendez-vous » en français, que l’on doit à la chanteuse italienne très populaire dans ces années-là, Ornella Vanoni. La chanson figure en 2004 dans Ocean's Twelve tandis que la musique additionnelle est elle signée de David Holmes. C’est le second volet d’une trilogie qui en compte trois, tous réalisés par Steven Soderbergh, et contant les aventures d’un gang de braqueurs de casinos à Las Vegas. Dans ce second volet, Catherine Zeta-Jones incarne une enquêtrice déterminée qui a connu Rusty que joue Brad Pitt, un des hommes de confiance de George Clooney, alias Danny Ocean. 

La musique quelque peu pesante avec et ses synthétiseurs aux accents lancinants, d’Atticus Ross et le titre Katleen pour Broken City, le film d’Allen Hugues en 2013. Un film dans lequel on suit Mark Wahlberg, un ancien policier, engagé par le maire de New York que joue Russell Crowe pour surveiller l'amant de sa femme, la belle Cathleen, interprtétée par Catherine Zeta-Jones.
La même année, l’actrice britannique est également au casting de deux autres films :
Red 2, de Dean Parisot et Effets secondaires, réalisé par Steven Soderbergh que j’ai évoqué brièvement tout à l’heure. Un thriller psychologique où l’actrice joue un médecin psychiatre, spécialiste en pharmacologie qui tente de disculper Rooney Mara, accusée d’un meurtre, sous l’emprise d’un traitement médical expérimental. Je vous propose d’écouter Another Acquittal, un extrait très percussif de la bande originale que l’on doit à Thomas Newman.

 
La Minute Judy Garland

Cette semaine dans La Minute Judy Garland, retour sur la 92e cérémonie des Oscars qui se déroulait à Los Angeles, le 9 février, et qui a sacré, dans la catégorie meilleure chanson originale de l’année (I'm Gonna) Love me again, composée et écrite spécialement par Elton John et son parolier de toujours Bernie Taupin pour le biopic Rocketman. Une chanson, interprétée par Elton John lui-même et Taron Egerton qui joue son rôle dans le film, sorti en France en mai dernier.

 

Quelques conseils…

Parmi les récents livres sortis sur le cinéma, La Vie est belle, je me tue à vous le dire, une biographie de et sur l’acteur Patrick Chesnais qui livre ses souvenirs de cinéma dans un livre aux allures de journal de bord, paru le mois dernier à L’Archipel. En fin d’année aux éditions Les Passagers du rêve, le comédien, metteur en scène et dramaturge. Loïc Gautelier a, lui, consacré un très beau portrait à une actrice oubliée, Mireille Balin, comédienne française phare de années 30 et 40, associée, notamment, à Jean Gabin dans Pépé le moko et Gueule d’amour. Enfin, cette émission vous a peut-être donné envie, j’espère, de voir ou revoir les films de Catherine Zeta-Jones comme par exemple Le Masque de Zorro ou Chicago, édités en DVD et blue ray, respectivement chez Sony Pictures et TF1 Studio.
Et on se quitte avec la chanson Auf wiedersehen Mr Hitler, présent sur La British Compagnie, dernier film à ce jour de Catherine Zeta Jones en 2016 réalisé par Oliver Parker et inspiré de la série télévisée britannique Dad's Army, diffusée de 1968 à 1977 sur la BBC, la musique étant quant à elle composée par Charlie Mole.

Play list des titres diffusés :

Spain the great sea, BO de Christophe Colomb la découverte, Cliff Eidelman
Main theme, BO Le Masque de Zorro, James Horner
I Want to spend my lifetime loving you, Tina Arena, Marc Anthony, BO Le Masque de Zorro
Love Suite, BO Haute Voltige, Christopher Young
The Police won't find your car, BO Traffic, Cliff Martinez
All that Jazz (overture), BO Chicago, Catherine Zeta-Jones. Musique : John Kander et Fred Ebb
L’Appuntamento, BO Ocean's Twelve ou Le Retour de Danny Ocean, Ornella Vanoni
Kathleen, BO Broken City, Atticus Ross
Another Acquittal, BO Effets secondaires, Thomas Newman
(I'm Gonna) Love me again, BO Rocketman, Elton John, Taron Egerton
Auf wiedersehen Mr Hitler, BO La British Compagnie, Charlie Mole 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 11h00 Tous les mardis à 11h00 Tous les mercredis à 11h00 Tous les jeudis à 11h00 Tous les vendredis à 11h00

"La Symphonie du cinéma", une émission de Fabien Genest pour voyager dans l'univers des musiques de films.

Le présentateur

Fabien Genest

Journaliste de presse écrite et producteur de radio, passionné de cinéma et musique fabien.genest@rcf.fr