Michel Géraud - Gésualdo

Présentée par Annick Fiaschi-Dubois

S'abonner à l'émission

Contrepoint

mercredi 14 juin à 12h00

Durée émission : 30 min

Contrepoint

UN NOUVEAU NUMÉRO DE CONTREPOINT CONSACRÉ, UNE FOIS N’EST PAS COUTUME A UN CD DÉDIÉ AUX TENEBRAE RESPONSORIA (RÉPONS DE TÉNÈBRES), COMPOSITION DE CARLO GESUALDO DI VENOSA

UN NOUVEAU NUMÉRO DE CONTREPOINT CONSACRÉ, UNE FOIS N’EST PAS COUTUME A UN CD DÉDIÉ AUX TENEBRAE RESPONSORIA (RÉPONS DE TÉNÈBRES) QUE CARLO GESUALDO DI VENOSA, COMPOSITEUR DE LA RENAISSANCE NÉ VERS 1564 ET MORT DANS LES PREMIÈRES ANNÉES DU 17E SIÈCLE EN 1619, COMPOSA EN 1611

-DES RÉPONS DE TÉNÈBRES CHANTÉS LES 3 DERNIERS JOURS DE LA SEMAINE SAINTE, LORS DES OFFICES DES MATINES (À La Fin De La Nuit) ET DES LAUDES (Le Début Du Jour)

-ICI ENREGISTRÉS PAR L’ENSEMBLE « ENERGEIA » (Céline BOUCARD et Brigitte PEYRÉ sopranos, Michel GÉRAUD CONTRE-TÉNOR, Damien RIVIÈRE Ténor, Jeroen BREDEWOLD, Baryton et Luc Bertin-HUGAULT, Basse)

-ENSEMBLE « ENERGEIA » placé sous la direction du Frère Dominicain Jean Dominique ABRELL

-UN CD « Répons des TÉNÈBRES » de GESUALDO enregistré en public le 17 Juillet 2015 à l’église Saint Martin de Sargé en BRAYE (dans le LOIR et CHER) disponible chez ACEL et dans toutes les Bonnes maisons de disques

-UN CD FRUIT D’UN LOURD TRAVAIL DE RECHERCHE SUR La Restitution Sonore De Cette Œuvre Dans Une Configuration Proche De Ce Que GESUALDO a pu connaître en 1611

-UN TRAVAIL « ARCHÉOLOGIQUE » ET MUSICAL DONT VA NOUS PARLER L’UN DES ACTEURS DE CETTE INTERPRÉTATION « À L’ANCIENNE » LE CONTRE-TÉNOR Michel GÉRAUD QUI EST AUJOURD’HUI AVEC NOUS

-BONJOUR, Michel GÉRAUD,

-Ravie de vous recevoir aujourd’hui pour parler de ce CD consacré à GESUALDO dont je vous propose d’entendre le 2e répons du Jeudi Saint « Tristis est anima mea » (Mon âme est triste jusqu’à la mort)
AUDITION 1

« Tristis est anima mea »,  4’32
-Michel GÉRAUD vous êtes né à Nice et vous avez fait vos études de musique au Conservatoire National de Région

-Violoniste vous avez travaillé plusieurs années au sein d’orchestres de la Région PACA

-En 1990 vous avez découvert le chant grâce à Anne-Marie LIAUTAUD, vous avez ensuite travaillé avec Lise ARSEGUET

-Vous avez collaboré régulièrement avec la SOCIÉTÉ DE MUSIQUE ANCIENNE DE NICE

-Mais vous avez également été un membre très actif de l’Ensemble de soliste « MUSICATREIZE » qui se consacre à la musique vocale contemporaine

-Passionné par la musique de la Renaissance et le répertoire Baroque vous avez assuré un grand nombre de concerts comme soliste, soit instrumental soit vocal et vous passez aisément d’un répertoire à l’autre

-On peut vous entendre dans de nombreux festivals à travers toute l’Europe

-Vous enseignez le chant au Conservatoire de Menton

-Et vous tenez dans le CD que nous mettons aujourd’hui à l’honneur la partie de Contre-Ténor

-Michel GÉRAUD pouvez-vous nous en dire plus sur la voix de Contre-Ténor ?
-Quelle place occupe-t-elle dans l’ensemble vocal choisi par GESUALDO pour chanter ses Répons de Ténèbres ?
AUDITION 2

2e Répons du samedi Saint « O vos omnes qui transitis per viam »

(O vous qui passez sur le chemin, considérez ma douleur », 3’11
-Michel GÉRAUD, Vous êtes associé à la direction artistique de l’Ensemble « ENERGEIA » qui sous l’impulsion de son chef de chœur, Jean Dominique ABRELL a engagé une démarche courageuse et à contre-courant dans l’interprétation de la musique ancienne (celle de la Renaissance et du début de l’âge baroque) en tentant de RESTITUER LES MUSIQUES de ces 2 époques telles qu’on pouvait alors les entendre

-Qu’est ce que cela veut dire chanter comme GESUALDO?
AUDITION 3

1er Répons du Jeudi Saint « In Monte Oliveti » (Sur le Mont des Oliviers), 4’30
-Michel GÉRAUD, votre ensemble « ENERGEIA » cherche dans ce CD qu’il a consacré à la musique de Ténèbres de Carlo GESUALDO à intégrer dans votre interprétation « l’intelligence du discours », soit à montrer combien dans la musique de ce temps, comme le rappelle CACCINI dans ses Nuove Musice de 1601 «n’est rien que la parole, le rythme et le son venant ensuite »

-Qu’est ce que cela veut dire chanter « l’intelligence du discours » ?
AUDITION 4

1er Répons du Samedi Saint « Sicut ovis ad occisionem ductus est » (Comme un agneau mené à la mort), 3’29
-« Toute Musique séparée de la Parole devrait être jugée Dégénérée » écrit Jean Jacques ROUSSEAU dans sa Lettre à d’Alembert.

-Dans votre CD consacré à GESUALDO vous cherchez à « promouvoir une lecture des œuvres qui sache repérer et intégrer dans le matériau sonore l’énergie des affects »

-Dites nous en plus sur ces « affects » ou « incarnation des passions » comme la tristesse, la colère, l’amour sans lesquels les musiques de la fin de la Renaissance et de l’âge baroque ne seraient rien
AUDITION 5

Répons 9, Samedi Saint « Sepulto Domino signatum est monumentum »

(Après qu’on eut enseveli le Seigneur), 4’35
-Cette recherche, cette mise en œuvre des « affects » que vous avez tenté de mener à bien dans cette exceptionnelle et magnifique CD consacré aux Répons de Ténèbres de GESUALDO a totalement bouleversée le regard habituellement « policé », « linéaire », « glacé, sans expression » que l’on portait sur ces musiques qu’on méjugeaient totalement
-Michel GÉRAUD, Que dit ce CD de la manière de chanter à la fin de la Renaissance ?
-VOUS POUVEZ PODCASTER CETTE ÉMISSION SUR LE SITE DE RCF NICE COTE D’AZUR

-ELLE VOUS PERMETTRA DE DÉCOUVRIR CE CD QUI DOIT DEVENIR UN INCONTOURNABLE DE VOTRE BIBLIOTHÈQUE MUSICALE

-BONNE SEMAINE SUR RCF ET A TRÈS BIENTÔT POUR DE NOUVELLES AVENTURES MUSICALES DANS « CONTREPOINT »

AUDITION 6

5e Répons du Vendredi Saint « Tenebrae factae sunt » (Et les Ténèbres se firent), 4’03

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 12h et 20h, le samedi à 11h.

Chaque semaine, Annick Dubois partage avec vous sa passion de la musique dans Contrepoint. Rendez-vous ludique et pédagogique. Découverte d'une oeuvre, vocabulaire de la musique, contexte historique : rendez-vous le mercredi à 12h00.

Le présentateur

Annick Fiaschi-Dubois