Un musicien dans la grande guerre : le violoniste Lucien Durosoir

Présentée par

S'abonner à l'émission

Passionnément classique

samedi 30 juin à 23h00

Durée émission : 55 min

Passionnément classique

Pendant la grande guerre de nombreux musiciens ont été mobilisés et d'autres se sont engagés volontairement.
Le grand violoniste virtuose Lucien Durosoir s'est illustré par sa riche personnalité, son courage, son énergie et son sens de la fraternité.


Gabriel Fauré (1845-1924)
Sonate n°1 en La Majeur – Allegro vivo
Régis Pasquier violon, Emmanuel Strosser piano
Assai 222262-MU750

Jean-Sébastien BACH (1685-1750)
Sonate n°1 en sol mineur – Adagio
Patrice Fontanarosa violon
Polymnie POL 118 130

César Franck (1822-1890)
« Panis angelicus »
Roberto Alagna ténor, orchestre du Capitole de Toulouse, dir. Michel Plasson
EMI classics 7243 5 56156 2 6

Claude Debussy (1862-1918)
Sonate n°3 en sol mineur – Intermède
Régis Pasquier violon, Emmanuel Strosser piano
Assai 222262-MU750

Florent Schmitt (1870-1958)
« Ombres » J’entends dans le lointain…
Laurent Wagschal piano
Saphir LVC 001055

André Caplet (1878-1925)


« La croix douloureuse » Prière des âmes en deuil
Marc Mauillon basse, Anne Le Bozec piano
Hortus 715
« Viens, une flûte invisible… »
Trio Torrello : mezzo soprano, flûte et piano
Gallo CD 1509

Lucien Durosoir (1878-1955)
« Cinq aquarelles » n°1 « Bretagne »
Lucien Durosoir récitant, Geneviève Laurenceau violon, Lorène de Ratuld piano
Alpha 105

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Aria de la cantate 68 pour la Pentecôte
Barbara Schlick soprano, Ensemble baroque de Limoges, dir. Christophe Coin
Opus 111 op 30343

Les dernières émissions