"Océanie", une exposition d'envergure au musée du quai Branly

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'entretien de la semaine

samedi 6 avril à 13h15

Durée émission : 12 min

"Océanie", une exposition d'envergure au musée du quai Branly

© Staatliche Kunstsammlungen Dresden, Museum of Ethnology Dresden, photo Eva Winkler

Présenter le Pacifique insulaire dans son entier, c'est le pari fou de l'exposition "Océanie", au musée du Quai Branly, 250 ans après la première expédition de James Cook.

Du 12 mars au 7 juillet 2019, le Musée du Quay Branly - Jacques-Chirac consacre une importante exposition consacrée à l'Océanie. 250 ans ans après le premier voyage du navigateur anglais James Cook cette exposition internationale nous propose d'admirer plus de 200 œuvres provenant des différentes régions du Pacifique de la Papouasie jusqu'à l'île de Pâques. 
 

Les trois voyages de James Cook

Navigateur, explorateur, cartographe, le Britannique James Cook (1728-1779) a réalisé trois voyages à travers le Pacifique, entre 1768 et 1779. Lorsqu'il part en 1768 pour sa première expédition, mission lui est confiée par la Royal Society de Londres d'obserner l'éclipse provoquée par l'interposition de Vénus entre la terre et le soleil. Mais outre l'astronomie, ses expéditions ont permis à Cook de cartographier la côte Est de l'Australie, de rencontrer les Aborigènes et les habitants de Tahiti, des Tonga. Il est le premier Européen à avoir abordé les îles Hawaii en 1778.
 


©Image courtesy of the artist - ARTPROJECTS - James Cook dans "À la poursuite de Vénus", image tirée de la vidéo de Lisa Reihana

 

"Océanie", une exposition d'envergure

Cinq années ont été nécessaires pour monter cette exposition dans laquelle des pièces exceptionnelles sont présentées. Conçue en partenariat avec la Royal Academy de Londes, "cette exposition a la caractéristique de réunir des pièces majeures des arts du Pacifique, explique Stéphanie Leclerc Caffarel, et essentiellement des prêts de musées européens et quelques prêts d'institutions néo-zélandaises." Présenter le Pacifique insulaire dans son entier, c'est le "pari fou" de cette exposition : le territoire couvre 1/3 de la surface du globe ! "Nous voulions montrer la diversité culturelle mais aussi les liens, ce qui connecte ces cultures"

L'exposition suit un parcours thématique, articulé autour de trois axes : le voyage, l'ancrage, la rencontre et la mémoire. Le voyage en premier lieu, car ces habitants de l'Océanie étaient d'abord d'incroyables marins. "On sait que les premiers Européens qui arrivent dans le Pacifique sont absolument subjugués, émerveillés, par les capacités qu'ont les habitants du Pacifique à naviguer en haute mer."

 


©Image courtesy of the artist - ARTPROJECTS - "À la poursuite de Vénus", image tirée de la vidéo panoramique de Lisa Reihana

 

“In pursuit of Venus (infected)”, de Lisa Reihana

L'exposition "Océanie" fait la part belle à l'art contemporain. Et présente la grande fresque de Lisa Reihana, artiste néo-zélandaise. Une vidéo panoramique immersive réalisée à partir du papier peint panoramique de Jean-Gabriel Charvet "Les Sauvages de la mer du Pacifique" (1804). Le titre de cette vidéo fait référence à la mission de James Cook, observer un transit de Vénus, mais aussi à la représentation de la femme océanienne, véritable objet de fantasmes chez les Occidentaux des XVIIe et XIXe siècles.

Le propos de cette fresque est bien de figurer les représentations à l'œuvre dans les rencontres. Dans cette fresque animée en effet, Lisa Reihana met en scène les moments de rencontre entre les peuples autochtones et les voyageurs européens. Et suscite un questionnement sur l'idée de rencontre aujourd'hui à l'heure de la globalisation.
 

 

Invités

  • Stéphanie Leclerc Caffarel, responsable de collections Océanie au musée du quai Branly - Jacques Chirac

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 13h15 et 20h45 et le dimanche à 08h30

Chaque semaine, Thierry Lyonnet donne la parole à un acteur de l'actualité culturelle. Ecrivains, metteurs en scènes, peintres, etc, parlent de leur travail et de leurs oeuvres. 

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!