Alain Touraine : Les défis du nouveau siècle

Présentée par

S'abonner à l'émission

Sur le rebord du monde

jeudi 10 août 2017 à 12h30

Durée émission : 25 min

Alain Touraine : Les défis du nouveau siècle

© Alain Touraine

Pour le sociologue Alain Touraine la fin de l'ère industrielle marque un tournant dans notre façon de vivre. Il nous faut rentrer dans un nouveau siècle, abandonnant les vieux clivages.

On a beau s'intéresser aux débats politiques, avec l'élection présidentielle qui approche, comment ne pas éprouver un sentiment d'impuissance? Les impératifs des marchés financiers internationaux semblent plus puissants que nos institutions. La mondialisation "de plus en plus sauvage" est l'un des deux grands bouleversements qu'identifie Alain Touraine. En octobre 2016, le sociologue publiait "Le nouveau siècle politique" (éd. Seuil). Selon lui, l'ère industrielle a laissé place à celle de la subjectivité. "Nous sommes sortis de la société industrielle: économiquement, technologiquement, mais aussi politiquement."
 

Droits humains fondamentaux, au-dessus des lois

Syndicats, partis politiques... Les citoyens ne s'y intéressent plus. Ce qu'ils vont chercher, ce sont "des réseaux d'initiatives citoyennes". Le sociologue explique qu'il y en a des milliers. Parallèlement, Alain Touraine observe phénomène de "subjectivation" (voir son livre "Nous sujets humains", 2015), où ce qui est désormais mis en avant ce sont des valeurs, comme la dignité ou la liberté. "Le mot de dignité est partout", observe-t-il. Ainsi dans l'enseignement, à l'hôpital... il s'agit avant tout de respecter la dignité de chacun. Au risque de devoir entrer, au nom de la dignité humaine, en résistance devant la loi.
 

"La nation française n'intéresse pas parce que c'est la France mais parce que c'est la démocratie."

 

changement de paradigme. la diversité et l'universel

Dans ce contexte - mondialisation + subjectivation - que devient la nation? En France, on l'a définie, notamment avec Ernest Renan, par "la volonté de vivre ensemble" et de "créer des institutions porteuses d'objectif universels". Ainsi, la nation peut-elle se résumer en France par une volonté de vivre ensemble en hommes libres. "La nation française n'intéresse pas parce que c'est la France mais parce que c'est la démocratie." Pour Alain Touraine, "les objectifs vers lesquels on va doivent être universels" - liberté, égalité - mais "on y va par des chemins différents".

- émission diffusée le 20 janvier 2017 - 

Invités

  • Alain Touraine, sociologue

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 13h30 et 02h30

Le monde vit des transformations majeures qui touchent tous les secteurs de la vie de l’homme: travail, éducation, écologie, religions, médias, économie…Béatrice Soltner et son invité donnent des clés pour mieux penser ce monde mouvant et les défis d’humanisation à relever. Cette émission propose aussi des repères concrets pour construire du sens, là où l’homme serait tenté de ne voir que du chaos.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.