Charles Pépin: "Ce qui met en joie c'est la réalité"

© Olivier Marty

Le philosophe Charles Pépin commente les résultats du baromètre RCF "Les Français et la joie", réalisé par l'Institut CSA.

"Ce que révèle cette enquête c'est que ce qui met en joie c'est tout simplement la réalité. La réalité d'une relation humaine, la réalité d'un repas de famille, la réalité d'un exercice physique - et non pas ce que j'en pense."

 

Les Français et la joie - Baromètre RCF / Institut CSA
Un an et demi après le lancement de notre nouvelle identité, "La Joie se partage", RCF lance son premier baromètre avec l'Institut CSA sur les Français et la joie.
> Voir les résultats de l'enquête

 

D'Epicure à Clément Rosset, en pasant par Spinoza, les philosophes nous enseignent que "la joie a toujours maille à partir avec le réel et non pas avec le fantasme, l'idéalisation et l'irréel". Ce qui rend triste en effet c'est de comparer sa réalité à quelque chose qui sera forcément mieux puisque imaginé ou fantasmer. Ne dit-on pas un peu trop souvent "c'était mieux hier"?

Or, c'est dans le présent et dans le réel que se trouve le secret de la joie. Charles Pépin, auteur de "La Joie" (éd. Allary) invite à s'interroger pour savoir "ce qu'il y a dans cette réalité d'appréciable, d'aimable". "Nietzsche disait qu'il faut dire oui au réel, il faut dire oui à la vie: il faut pour cela changer sa façon de voir les choses que l'on pourrait appeler trop idéaliste. Savoir redevenir réaliste au sens noble."
 

Ecoutez Charles Pépin au micro de Benjamin Rosier

 

 

Sur le même thème :