ÉMISSION SPÉCIALE | Les Français, la joie et nous

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

jeudi 2 juin 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© Corinne SIMON/CIRIC / La famille, plébiscitée comme première source de joie pour 72% des Français

La joie est un sujet original pour un sondage, on s'intéresse plus souvent au bonheur. RCF a voulu en savoir plus sur le rapport des Français à la joie. On en parle avec Stéphanie Gallet.

RCF vient de réaliser son premier baromètre avec l'Institut CSA sur les Français et la joie. 2000 personnes se sont exprimées sur la joie. Un sondage qui va à l'essentiel car parler de la joie c'est en effet parler de soi, de la vie, de la famille. Dans un contexte économique et social tendu, "la joie apparaît comme une arme, un moyen de faire face à la complexité", explique Quentin Llewellyn. Lui qui a réalisé l'enquête confie, "c'est très intéressant d'étudier la joie, un sujet jusqu'à présent peu analysé dans les études d'opinion ; on s'attache plus souvent au bonheur."
 

Les Français et la joie - Baromètre RCF / Institut CSA
Un an et demi après le lancement de notre nouvelle identité, "La Joie se partage", RCF lance son premier baromètre avec l'Institut CSA sur les Français et la joie.
> Voir les résultats de l'enquête

 

"Mon dernier moment de joie, c'est maintenant."

Pour Alain Durel, la joie c'est du présent. Lui qui consacre chaque matin 30 minutes au silence, confie y trouver de la joie. Le philosophe distingue le plaisir, la joie, le bonheur et la béatitude. Pour lui, le plaisir est lié plutôt aux sens et aux émotions, il a un caractère passager lié au temps.

A l'opposé, la béatitude a une connotations plus religieuse, elle renvoie à l'éternité et à l'au-delà. "Le bonheur c'est un bien-être durable, un plaisir de l'âme", dit-il. Pour lui, le terme de joie dépasse la notion de plaisir et de bien-être, il n'est pas non plus la gaîté ou la bonne humeur. Si le plaisir est de l'ordre de l'avoir la joie est plutôt de l'ordre de l'être. Etre en joie ne requiert pas nécessairement la possession.

 

"Il y a un côté subversif dans la joie. Quand on cultive la tristesse, la frustration, chez les gens, on cultive le manque. Et si vous cultivez le manque, vous engagez à la consommation. On est dans un système où la tristesse fait partie même du processus de consommation." Alan Durel

 

"Quand on est à peu près bien dans sa peau et bien en lien avec les autres on est déjà sans doute plus accessible à la joie."

Serge Guérin définit la joie comme un état de vie, une "attitude de l'esprit". On peut être en joie même lorsque l'on a des problèmes. Même affaibli on peut donner du bonheur à l'autre. Pour lui, un des éléments essentiels de la joie c'est de ne pas être seul. Le sens c'est le lien avec l'autre. "Entre Camus et Sartre j'ai choisi, je suis du côté de Camus!" Pour ce sociologue spécialiste du grand âge, "l'enfer c'est quand il n'y a pas les autres".

Serge Guérin constate toutefois une injonction à la joie dans notre société, conséquence de cette pression de la performance. Or, devoir s'affirmer joyeux, cela va précisément à l'encontre de la joie. "Ce que l'on sait aujourd'hui c'est que les gens qui sont optimistes, positifs, en lien avec les autres, vivent en moyenne dix ans de plus que les autres."

 

 

"La joie c'est le fondement même de la vie."

Paolo Doss est clown professionnel. A l'âge de 27 ans il a quitté le domaine de la publicité pour trouver plus de sens dans sa vie professionnelle. Dans les formations qu'il propose, il invite à retrouver l'enfance: "non pas le manque de responsabilité mais l'étonnenment, la tendresse, le non-jugement propres à l'enfant".

"La joie c'est être vivant", constate Paolo Doss qui rend régulièrement visite à des personnes malades en hôpital. "Oui la vie est un cadeau et ce cadeau pour moi mène à la joie."

 

 

Invités

  • Alain Durel , philosophe, écrivain

  • Quentin Llewellyn , directeur d'études à l'Institut CSA

  • Serge Guerin , sociologue, spécialiste des seniors, professeur au Groupe INSEEC

  • Paolo Doss , artiste clown

  • Malika Bellaribi , cantatrice

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.