Et vous, êtes-vous un gentil?

Présentée par Stéphanie Gallet

S'abonner à l'émission

Le temps de le dire

lundi 14 novembre 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

 Et vous, êtes-vous un gentil?

© Pixabay

La vertu bonté est souvent méprisée ou suspectée. Et pourtant, ses effets sont plébiscités par les spécialistes. Une émission de Stéphanie Gallet pour donner envie de devenir un gentil.

Il y en a qui disent que pour réussir aujourd'hui il faut mieux avoir la peau dure, la dent longue et ne pas se laisser marcher sur les pieds. Que dans un monde hyper compétitif, rendre service, être une épaule accueillante ou partager sans rechigner, c'est louche ou méprisable. Pas facile d'être un gentil! On en fait l'expérience dès l'école où l'on apprend à se faire une carapace. "La gentillesse n'est pas la valeur qui est valorisée spontanément par finalement une sacrée bande de gentils", observe François Blaise. Pourtant, avoir un ou des gentils autour de soi, ça fait du bien... et ça, tout le monde peut le mesurer.
 

Finis le chacun-pour-soi et la course aux egos?

 

le nouveau gentil

Depuis quelques années, il semblerait même que des universitaires se penchent sur les bons sentiments et les sortent du placard à mièvreries. On plébiscite les vertus thérapeutiques de la bienveillance, de la bonté ou de l'altruisme. Le magazine des ados, Okapi, valorise son dossier "Vive les gentils" en une. Pocket réédite en 2016 l'"Eloge de la gentillesse", qui n'est pas le seul ouvrage sur le sujet d'Emmanuel Jaffelin. Quant au spécialiste de la pshychologie positive, Jacques Lecomte, il publie un essai sur "Les entreprises humanistes" pour défendre la bienveillance au travail. Alors, finis le chacun-pour-soi et la course aux egos? Restons vigilants, car rien n'est jamais acquis en la matière!
 

"Il faut de l'altérité pour qu'il y ait gentillesse."

 

qu'est-ce que la gentillesse?

"Le terreau de la gentillesse ce n'est pas la famille, pour Emmanuel Jaffelin, c'est la rue, c'est l'école, c'est l'entreprise, c'est là où il y a de l'altérité et pas le même ADN." Ce à quoi Jacques Lecomte rétorque que la famille est le lieu d'apprentissage de la gentillesse comme de la violence. Le débat reste ouvert...

Gentillesse ou bonté? La bonté, pour Jacques Lecomte, contient trois aspects: la bienveillance, soit un certain regard sur l'autre ; l'empathie, émotion positive à l'égard de l'autre ; l'altruisme, ou des actes de service. La gentillesse est "une manifestation de la bonté", elle est "quelque chose qui fait fluidifer les relations humaines au quotidien".

 

Invités

  • François Blaise , rédacteur en chef au magazine Okapi

  • Emmanuel Jaffelin , philosophe, professeur en classe préparatoire

  • Jacques Lecomte , psychologue, spécialiste de psychologie positive

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 09h03 et 00h00

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Stéphanie Gallet reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.