La laïcité au quotidien avec Didier Leschi

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dialogue

samedi 27 août 2016 à 9h30

Durée émission : 25 min

Dialogue

© PRAZZOCIRIC / Mai 2014, une procession dans les rues de Paris emmenée par Mgr Jérome Beau

"On parle beaucoup de laïcité, au bout d'un certain temps on ne sait plus de quoi on parle," observe Didier Leschi. Avec Régis Debray, il signe un ouvrage sur la laïcité.

"On parle beaucoup de laïcité, au bout d'un certain temps on ne sait plus de quoi on parle," observe Didier Leschi. Si rien n'est jamais acquis dans notre histoire, et que tout est toujours est toujours à redécouvrir et se réapproprier, cela est encore plus vrai pour la laïcité. Philosophie athée, religion laïque, islamophobie déguisée, pratique des sans-religion, croyance des incroyants, secte des antisectes... est-elle si difficile à comprendre cette laïcité à la française qu'on lui soupçonne tant de velléités cachées? De ce concept si aisément maléable au vu de certains discours politique, ne peut-on tout simplement dire qu'il est un art de vivre, la matrice d'une société qui veut permettre à une cité de se rassembler sans les nier ni les brimer?

Avec Régis Debray, Didier Leschi signe un ouvrage sur la laïcité. Pour en faire un "guide pratique", ils se sont inspirés d'un conseil que Jules Ferry adressait aux instituteurs et que Didier Leschi restitue ainsi: "Il faut partir d'exemples concrets pris sur le vif, en l'occurence le vif de l'actualité, les décortiquer et leur appliquer ce qu'est d'abord la laïcité c'est-à-dire un cadre juridique qui vise à garantir pour chacun la liberté de conscience". 

On pense souvent, à tort, que la loi de 1905 sur la laïcité visait à circonscrire les religions dans l'espace privé. Or, pour Didier Leschi, "c'est absolument l'inverse". Le principe de cette loi est de garantir à chacun la possiblité de pratiquer sa religion dans l'espace public, c'est là une "protection très forte" de la République, souligne-t-il, "même l'Eglise n'a pas compris à l'époque la liberté qu'elle pourrait en tirer." La loi de 1905 défend l'idée que l'individu est porteur de droit indépendemment de sa religion.

Invités

  • Didier Leschi , préfet, ancien chef du bureau central des cultes au Ministère de l'Intérieur

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 13h30, le samedi à 15h et le dimanche à 22h

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Monserrata Vidal et Sarah Brunel.  

Le présentateur

Marie-Françoise Tinel

Marie-Françoise est bénévole au service de l'émission  Dialogue   depuis 2000. Après avoir été professeur de philosophie dans l'enseignement public, c’est pour elle « une façon passionnante de continuer à être « passeur » des travaux des chercheurs, au carrefour du culturel et du religieux ».