La pensée de René Girard

Présentée par UAB-1579

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

lundi 29 février 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

La pensée de René Girard

Son travail est un chemin de foi et de non-violence. La pensée de René Girard, universitaire et catholique, développe la portée intellectuelle de la Bible. On en parle avec Stéphanie Gallet.

de la littérature à la philosophie

René Girard est mort le 4 novembre 2015, à Stanford (Californie). Un intellectuel catholique originaire d'Avignon, qui a passé la plus grande partie de sa vie aux États-Unis. Lui que son père destinait à être comme lui bibliothécaire, a fait l'école des Chartes. Mais à 24 ans, poussé par une soif d'aventure, il est parti vivre aux États-Unis où il a réussi une brillante carrière universitaire. À la fin de sa vie il était le responsable du département français de la prestigieuse université de Stanford.

"René Girard a commencé par la littérature : ses intuitions fondamentales philosophiques, il les a trouvées dans la littérature", explique Jean-Claude Guillebaud. L'essayiste a bien connu René Girard. Il lui dédie d'ailleurs son prochain livre "Le tournant de la guerre - Pourquoi tant de violence?" (éd. L'Iconoclaste).
 

René Girard et la pensée mimétique

Philosophe et anthropologue, René Girard a beaucoup travaillé sur les origines du mal et de la violence dans l’humanité. Il reste célèbre pour sa théorie mimétique, selon laquelle l'homme désire ce que l'autre possède. Toute la pensée de René Girard sur les origines de la violence, des guerres et des conflits repose sur ce désir mimétique.

Pour le penseur, en effet, le désir mimétique fait de l'autre un rival. Et seule la figure du bouc émissaire permet d'enrayer cette rivalité : un individu désigné comme responsable du mal qu'il va falloir offrir en sacrifice. L'arrivée du christianisme a fait changer de paradigme en énonçant clairement l’innocence des victimes et l’erreur du recours à la violence.
 

René Girard, penseur chrétien

Grand lecteur de la Bible, René Girard est l'un des rares dans le monde universitaire à avoir donné à l'Evangile un crédit susceptible d'interpeller des intellectuels qu'ils soient croyants ou non. Son engagement religieux n'était pas mystique mais intellectuel. Une pensée en mesure de nous dire la vérité profonde des Evangiles.

 

Emission enregistrée en novembre 2015

 
> « L'Apocalypse a commencé », une interview de René Girard accordée en 2008 à la revue Réforme [05/11/2015]

Invités

  • Antoine Nouis, directeur de l'hebdomadaire Réforme

  • Jean-Claude Guillebaud, essayiste

  • P. François Euvé, directeur de la revue Etudes

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 09h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.