Le dialogue judéo-chrétien, une richesse dans la vie intellectuelle française

Présentée par UA-136976

S'abonner à l'émission

Dialogue

lundi 5 octobre à 22h00

Durée émission : 25 min

Dialogue

© P.RAZZO/CIRIC - 27 février 2011 : Discours du Card. Kurt KOCH, Président du Conseil Pontifical pour la Promotion de l'Unité des Chrétiens, lors de la Séance inaugurale de la 21ème session des Rencontres biennales entre l'International Jewish Committee for Interreligious Consultation (IJCIC) et la Commission pour les Relations religieuses avec le Judaïsme du Saint Siège. Collège des Bernardins. Paris (75) France.

L'idée même d'un dialogue entre juifs et chrétiens n'est pas évidente pour tout le monde. Pourtant, l'amitié judéo-chrétienne a considérablement enrichi la vie intellectuelle française.

00:00

00:00

Comment penser le dialogue entre judaïsme et christianisme ? Que partagent-ils et quelles sont leurs différences irréductibles que nous avons à connaître pour nourrir ce dialogue ? Juifs et chrétiens ont une origine commune : le livre, la Torah ou le Premier Testament. Quel sens pouvons-nous donner à l'altérité religieuse pour affirmer l'exigence commune d'une ouverture sur le monde ? Quelques éléments de réponses avec Danielle Cohen-Levinas. Philosophe spécialiste de la pensée juive, elle a travaillé sur le dialogue judéo-chrétien. Avec le prêtre et philosophe Philippe Capelle-Dumont, elle a co-dirigé la publication d'un ouvrage intitulé "Judaïsme et christianisme en partage", qui devrait voir le jour en 2021 aux éditions du Cerf.

 

Un projet d'envergure : "Judaïsme et christianisme en partage"

"C'est un projet que nous portons depuis de très nombreuses années." Philippe Capelle-Dumont et Danielle Cohen-Levinas ont eu l'idée de réunir une cinquantaine de philosophes pour mener un projet d'envergure : recenser les philosophes qui ont pensé le dialogue entre judaïsme et christianisme aux XXe et XXIe siècles. Qui ont réfléchi et écrit "sur cette interaction, sur ce face-à-face, sur ce dialogue possible, impossible - certains sont très sévères quant à l'idée même d'un dialogue judéo-chrétien".

 

Le dialogue judéo-chrétien, un apport essentiel à la vie intellectuelle française

En 1948, le penseur Jules Isaac inaugurait avec Edmond Fleg les Amitiés judéo-chrétiennes ; puis, avec Emmanuel Levinas et Jean Halpérin, le Colloque des intellectuels juifs de langue française (CIJLF) en 1957. Une institution devenue essentielle dans la vie intellectuelle française du XXe siècle. En 1962, il regroupait des auteurs comme Jean Wahl, Claude Vigée ou Jean Starobinski. Colloque que Danielle Cohen-Levinas, avec un comité scientifique, a relancé en 2016, sous le nom de Nouveau colloque des intellectuels juifs de langue française.

En 1948, dans le désastre de l'après-guerre, il s'agissait de "reconstruire un judaïsme intellectuel". Et de tenter de répondre à la question : "En quoi les questions posées par un judaïsme qui était passé par la persécution radicale, pouvait-il se placer au cœur de la cité et nous interroger - interroger les juifs et les non juifs ?"

 

le DIALOGUE JUDÉO-CHRÉTIEN après la Shoah

Comme l'a dit Emmanuel Levinas, c'est dans 2.000 ans de christianisme que la Shoah a été possible. Mais tout l'enjeu du dialogue judéo-chrétien après la guerre, souligne Danielle Cohen-Levinas était justement d'"éviter cet écueil délétère et cet amalgame nazisme / christianisme". En cela, la pensée de Jules Isaac a été essentielle. "Il a eu un rôle dans l'instransigeance absolument sans compromis devant la vérité, il a permis de déchirer ce voile douloureux du traumatisme."

La persécution des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale a été un traumatisme pour les juifs et aussi "pour l'Occident chrétien, qui a opéré une auto-critique extrêmement très importante". Danielle Cohen-Levinas précise "que la main tendue par les chrétiens a été fondamentale pendant la guerre". Elle cite en exemple le cas du village du Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire, qui a reçu le titre de "Juste parmi les Nations".

 

Invités

  • Danielle Cohen-Levinas, philosophe, spécialiste de philosophie juive, musicologue, fondatrice du Centre Emmanuel-Levinas, professeur à Paris-IV Sorbonne

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 22h et le samedi à 15h

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Monserrata Vidal et Sarah Brunel.  

Le présentateur

Sarah Brunel