Le Simone, un café culturel et alternatif

Présentée par

S'abonner à l'émission

Contre courant

lundi 4 février à 6h00

Durée émission : 25 min

Le Simone, un café culturel et alternatif

© Jérôme Moreau - Le Simone, un café et espace de coworking à Lyon qui doit son nom à Simone Weil

À Lyon, Les Altercathos ont leur café, Le Simone. Un espace culturel où l'on débat sur les mutations de notre monde. Un lieu ouvert sur la vie de la cité, qui doit son nom à Simone Weil.

À Lyon, à deux pas de la gare de Perrache Le Simone à ouvert ses portes en 2016. Créé par les étudiants et jeunes professionnels de l'assocation Les Altercathos, ce café culturel propose des expositions, des conférences, des ateliers et un espace de coworking. On y vient pour y boire un verre, pour travailler ou se former dans un lieu confortable et lumineux ouvert sur la cité. Reportage.

Ce qui séduit les jeunes chez Simone Weil, c'est sa préoccupation constante de cohérence entre les pensées et les actes

 

qui sont Les altercathos ?

Ni parti politique, ni groupe de prière, Les Alternatives Catholiques est une association fondée en 2011, qui s'est donné pour mission de "promouvoir l’engagement des laïcs dans la cité". Elle organise des conférences et des débats sur des thèmes liés aux enjeux politiques contemporains, envisagés sous l'angle de la "doctrine catholique". Ainsi en février 2019 est prévu un débat avec l'eurodéputé Philippe Lamberts ou des "Ateliers Laudato Si en actes", mais aussi des soirées poésie ou chansons.

"Un des motifs principaux c'est : former les catholiques, les chrétiens, et tous ceux qui le veulent, à la pensée sociale de l'Église", c'est ainsi qu'Arthur décrit l'objectif des Altercathos, dont il est l'un des présidents. "L'Église a une manière de réfléchir en politique et en économie, en droit, et on aimerait transmettre cette manière de penser. Une manière de penser, ce n'est pas des réponses prédéfinies et dogmatiques à tout, c'est simplement une manière d'aborder les choses que les catholiques français connaissent très mal."

 


©Le Simone

 

Le Simone, travail et convivialité

"Culture, convivialité et création" sont les trois mots clés du Simone. Un café et espace de coworking ou "bureau partagé" fréquenté essentiellement par des étudiants ou des jeunes professionnels. "On trouve à la fois une atmosphère de travail et en même temps où les personnes discutent entre elles, s'interpellent, rigolent", raconte Marie-Hélène, membre des Altercathos à l'origine du projet.
 

Pourquoi Simone Weil ?

Le café doit donc son nom à Simone Weil (1909-1943) - à ne pas confondre avec Simone Veil (1927-2017). "Elle nous a semblée vraiment intéressante pour le nom de ce café parce que c'est quelqu'un qui a toujours fait le lien entre l'action et la réflexion dans sa vie", explique Marie-Hélène. Philosophe, autrice de "La Pesanteur et la Grâce" (1947) ou de "L'Enracinement" (1949), Simone Weil "a toujours mêlé la pensée et l'action", et n'a pas hésité à travailler en usine aux côtés des ouvriers pour comprendre et partager leurs conditions de vie.

Ce qui séduit les jeunes chez Simone Weil, c'est l'exemple qu'elle donne de cohérence l'action et la pensée. "C'est quelqu'un qui a toujours cherché à être très cohérent entre ce qu'elle faisait et ce qu'elle pensait." Marie-Hélène décrit aussi "une personnalité passerelle", issue d'une famille juive qui a vécu une conversion au christianisme mais tout en gardant ses distances vis-à-vis de l'institution ecclésiale.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mercredis à 13h30, jeudis à 22h et dimanches à 15h

Des reportages hebdomadaires qui ouvrent une fenêtre sur le monde en partant à la rencontre d'hommes et de femmes d'ici et d'ailleurs.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.