Les défis que pose le transhumanisme 1/2

Présentée par

S'abonner à l'émission

Sur le rebord du monde

lundi 30 juillet à 13h30

Durée émission : 25 min

Les défis que pose le transhumanisme 1/2

© UCLy - P. Thierry Magnin

La révolution technologique est elle toujours un progrès? Pour le physicien et théologien Thierry Magnin il ne faut pas diaboliser les chercheurs mais leur proposer des repères éthiques...

L'homme est à un grand tournant de son histoire. La révolution est économique, numérique et technoscientifique: ce que le P. Thierry Magnin explique dans son dernier ouvrage, "Penser l’humain au temps de l’homme augmenté" (éd. Albin Michel). Prêtre et scientifique, le recteur de l'Université catholique de Lyon (UCLy) a derrière lui 26 années d'enseignement et de recherche à l'École des Mines de Saint-Étienne. Son domaine, c'est la physique de la matière. Il travaille sur les nanosciences appliquées aux nanobiotechnologies. "Divisez un mètre par un milliard: aujourd'hui on est capable de travailler à cette échelle-là." Et saura-t-on s'appuyer sur l'anthropologie chrétienne pour aborder cette nouvelle ère ?
 

"Augmenter les performances, pour être quoi ? Un surhomme ?"

 

à la croisée des disciplines

Titulaire d'un doctorat en théologie et spécialiste d'éthique, le Père Thierry Magnin a travaillé au sein d'une unité de soins palliatifs à Saint-Etienne pour traiter des questions de fin de vie, de début de vie aussi et de sciences et technologies appliquées  à la médecine. Sciences, théologie, philosophie... Le degré de complexité est tel que l'approche pluridisciplinaire s'avère précieuse. Quand on parle éthique en effet, on aborde la question - vaste et complexe - du bien commun et de la responsabilité.
 



 

Les NBIC, ou la convergence des technologies nouvelles

Dans les années 2000, les Etats-Unis ont lancé les NBIC: la convergence entre les nanotechnologies, les biothechnologies, les sciences de l'information et les neurosciences. Une convergence qui ouvre le champ des possibles de façon "extraordinaire". On sait désormais fabriquer, modifier, copier le génome humain. On sait augmenter notre capacité auditive ou visuelle, on sait faire marcher un paralytique grâce à des nanopuces implantées dans le cerveau... "Il n 'y a aucun problème à ça si ça se passe dans de bonnes conditions", observe le P. Magnin. Homme réparé, homme augmenté : tout le débat est là. "Augmenter les performances, pour être quoi? Un surhomme?"

 

Émission réalisée en mai 2017

 

Invités

  • Père Thierry Magnin , prêtre, physicien, théologien, spécialiste de l'éthique des sciences et technologies, recteur de l'Université catholique de Lyon (UCLy)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 13h30 et 02h30

Le monde vit des transformations majeures qui touchent tous les secteurs de la vie de l’homme: travail, éducation, écologie, religions, médias, économie…Béatrice Soltner et son invité donnent des clés pour mieux penser ce monde mouvant et les défis d’humanisation à relever. Cette émission propose aussi des repères concrets pour construire du sens, là où l’homme serait tenté de ne voir que du chaos.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.