Naomi Klein, Edgar Morin, Alain Lipietz - Trois écologistes séduits par Laudato Si'

Présentée par

S'abonner à l'émission

Comment les écologistes perçoivent Laudato si'

samedi 29 juillet 2017 à 7h09

Durée émission : 3 min

Comment les écologistes perçoivent Laudato si'

© Corinne SIMON/CIRIC - 29 août 2015 : Fabien REVOL, théologien, philosophe, biologiste membre du Centre Interdisciplinaire d'Ethique (CIE) et titulaire de la Chaire Jean-Bastaire. France.

Pour des penseurs écologistes et altermondialistes non-chrétiens comme Naomi Klein, Edgar Morin ou Alain Lipietz, l'encyclique "Laudato Si'" est un vent nouveau d'espoir.

Avec Laudato Si' c'est un milliard et demi de catholiques qui se trouvent potentiellement réceptifs au discours environnemental. De quoi réjouir les militants écologistes! Fabien Revol et les membres de l'association lyonnaise Chrétiens et pic de pétrole ont étudié leurs réactions. Ils ont proposé un cycle de conférences au sein de la Chaire Jean-Bastaire de l'Université catholique de Lyon (UCLy), qui a fait l'objet d'une publication: "La réception de Laudato Si' dans la militance écologiste" (éd. Cerf).
 

Pour Alain Lipietz, l'encyclique c'est cette ouverture sur l'Autre qui manquait aux écologistes, qu'ils soient croyants ou non

 

Naomi Klein - une "alliance improbable" mais nécessaire

La prise de position de Naomi Klein en faveur de l'encyclique a surpris le monde de la militance écologiste. Arguant d'une nécessité de faire front contre les climatosceptiques, la célèbre altermondialiste et l'auteur du best-seller "No Logo" (éd. Actes Sud, 2001), a souhaité publiquement et dès sa parution que le texte soit largement diffusé.

Invitée à s'exprimer sur  "Laudato Si'" en juillet 2015 au Vatican, à l'occasion d'un colloque organisé par le CIDSE (réseau international des ONG catholiques pour le développement), la militante a parlé d'"alliances improbables" entre catholiques et écologistes, au nom de la nécessité de résoudre la crise écologique. (Photo issue du profil Twitter de Naomi Klein)

 



 

Alain Lipietz - Laudato Si', la vision qui manquait aux écologistes

Homme "de très grande culture religieuse", l'écologiste Alain Lipietz semble voir plus de convergences que de divergences entre le discours du pape et celui des altermondialistes. Homme de terrain, il connaît l'engagement des catholiques dans le secteur de la coopération Nord-Sud.

Sa vision de "Laudato Si'" est assez originale, peut-être même inattendue de la part d'un agnostique. "Pour lui, le problème dans les milieux écologistes, c'est souvent d'être enfermé dans les limites du monde, explique Fabien Revol, pour Lipietz ça manque de transcendance, d'ouverture sur l'Autre avec un grand A." L'encyclique, c'est cette ouverture qui manquait aux écologistes, qu'ils soient croyants ou non. (Photo issue du profil Twitter d'Alain Lipietz)

 



 

Edgar Morin - vers un changement de civilisation

Sociologue et philosophe, Edgar Morin est le penseur des interactions et de la complexité du monde. Ce qui le convainc dans "Laudato Si'", c'est l'insistance du pape François sur l'écologie intégrale. "Tout est lié", dit le pape. "Edgar Morin se reconnaît complètement dans ce mode de pensée de l'écologie inétgrale."

Pour lui, l'encyclique est "l'acte I d'une nouvelle civilisation". Si nos sociétés arrivent peu à peu à tenir compte de l'interdépendance des choses et des êtes, nous nous dirigeons vers un changement de mentalités. Et donc de civilisation. (Photo Wikimédia Commons)  

 

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 07h09

Fabien Revol, théologien et spécialiste d'écologie, nous propose de découvrir la manière dont les militants écologistes non-chrétiens ont accueilli l'encyclique Laudato si'. Il s'appuie sur un cycle de conférences organisé conjointement par l'association Chrétiens et pics de pétrole et la chaire Jean-Bastaire de l'Université catholique de Lyon (UCLy). Des conférences qui ont fait l'objet d'une publication, "La réception de Laudato Si' dans la militance écologiste" (éd. Cerf).

Le présentateur

Anne Kerléo

Journaliste de formation, Anne est passionnée de reportage, au coin de la rue ou à l'autre bout du monde. Rédactrice en chef "opérations spéciales" RCF, elle a pour mission de préparer et de coordonner la couverture d'événements grands ou petits et l'organisation d'émission hors des studios. Lyonnaise d'adoption, elle ne s'éloigne jamais longtemps de la Bretagne de ses origines.