Paul Valadier défend les racines bibliques de la démocratie

Présentée par UAB-7131

S'abonner à l'émission

Dialogue

lundi 22 août 2016 à 16h00

Durée émission : 25 min

Paul Valadier défend les racines bibliques de la démocratie

© Paul Valadier

On croit souvent que les démocraties occidentales sont un héritage de la Grèce antique. Pour le p. Paul Valadier, c'est aussi un héritage biblique. Il répond à Marie-Françoise Tinel.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Quand on s'interroge sur les traditions qui ont influencé durablement la pensée politique de l'Occident on fait souvent référence à l'Antiquité grecque et romaine. N'est-ce pas à Athènes qu'est née la démocratie? Les questions que pose cependant l'expérience politique sont nombreuses: qu'est-ce qui donne à quelques uns le droit de commander à d'autres? Jusqu'où obéir au pouvoir établi? La référence à la Grèce n'est pas toujours suffisante pour répondre à toutes ces questions.

Pour Paul Valadier, on oublie trop souvent tout ce que l'on doit à la Bible. Il rappelle que, comparée à la conception contemporaine de la démocratie, la conception que l'on s'en faisait en Grèce était "extrêmement limitée". Elle ne concernait en effet que les hommes dits libres et excluait les femmes et les esclaves. Pour le jésuite, si aujourd'hui nos démocraties sont universelles, cela ne vient certainement pas de la Grèce mais de la Bible, ou plus exactement "de la pensée paulinienne, selon laquelle il n'y a plus ni homme ni femme ni esclave ni homme libre". Or, cet aspect universel est l'une des caractéristiques "absolument fondamentales de nos démocraties".

Invités

  • P. Paul Valadier, jésuite, philosophe

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 22h et le samedi à 15h

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Monserrata Vidal et Sarah Brunel.  

Le présentateur

Marie-Françoise Tinel

Marie-Françoise est bénévole au service de l'émission  Dialogue   depuis 2000. Après avoir été professeur de philosophie dans l'enseignement public, c’est pour elle « une façon passionnante de continuer à être « passeur » des travaux des chercheurs, au carrefour du culturel et du religieux ».