Penser la guerre avec Jean-Claude Guillebaud

Présentée par

S'abonner à l'émission

Sur le rebord du monde

lundi 8 août 2016 à 12h30

Durée émission : 25 min

Penser la guerre avec Jean-Claude Guillebaud

© Jean-Claude Guillebaud

Depuis 70 ans on croit que la paix est évidente. Dans une époque envahie soudainement par la guerre, Jean-Claude Guillebaud, invité de Béatrice Soltner, invite à repenser la violence.

Après 70 ans d’une période de paix et de stabilité l’idée même de la guerre avait disparu, et voilà qu’elle refait surface brutalement. Les tueries sans précédents qu’a connu la France en 2015 ont en effet sidéré la plupart d’entre nous. "La France est en guerre", s’est exclamé le président de la République instaurant l’état d’urgence. Certes, en un demi-siècle la France a connu des guerres coloniales et elle s’est engagée dans des opérations extérieures en Afrique ou au Moyen-Orient. Mais avec ce qui s’est passé en 2015 nous voici acculés à penser la guerre. La guerre qui n’appartient plus désormais au lointain passé de nos aïeuls.

Pour nous aider à comprendre ce qu’il en est de la violence des conflits et de ses conséquences, la lecture du dernier livre de Jean-Claude Guillebaud est très instructive. Cet essai invite en effet à penser la guerre. Il en observe point par point tous les ingrédients: fraternisation avec l'ennemi, courage, champ de bataille, ce que l'on fait des corps, l'ingratitude des peuples après la guerre... Lui qui se dit héritier de Jacques Ellul (1912-1994) et de René Girard (1923-2015) qui ont été ses enseignants, partage l'idée que l'état naturel des sociétés est la violence. "Les sociétés humaines doivent tout faire pour conjurer la violence qui les habite", en conclut-il.

Fils d'officier, Jean-Claude Guillebaud dit avoir une relation particulière à la guerre depuis sa naissance. En 1944, alors que son père commandait le 4è régiment de Tirailleurs tunisiens, il a remporté une victoire en pleine campagne d'Italie. Victoire qui lui a valu d'avoir été fait caporal honoraire du régiment de son père. "J'ai eu un contact avec la guerre le jour même de ma naissance ; par la suite j'ai vécu ce rapport à la guerre et à la violence de manière difficile et ambivalente." Antimilitariste comme beaucoup de la génération mai 68, Jean-Claude Guillebaud, a toujours éorouvé cependant une profonde admiration pour son père. Il a été journaliste (Prix Albert-Londres 1972), correspondant de guerre pendant 26 ans, grand reporter à Sud Ouest, au Monde puis à L'Obs. Devenu éditeur il est aujourd'hui directeur littéraire aux Arènes et à l'Iconoclaste.

Invités

  • Jean-Claude Guillebaud, journaliste, grand reporter (prix Albert-Londres 1972), écrivain, éditeur, esssayiste

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 13h30 et 02h30

Le monde vit des transformations majeures qui touchent tous les secteurs de la vie de l’homme: travail, éducation, écologie, religions, médias, économie…Béatrice Soltner et son invité donnent des clés pour mieux penser ce monde mouvant et les défis d’humanisation à relever. Cette émission propose aussi des repères concrets pour construire du sens, là où l’homme serait tenté de ne voir que du chaos.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.