Sommes-nous seuls dans l'univers?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

lundi 17 avril 2017 à 9h03

Durée émission : 55 min

Sommes-nous seuls dans l'univers?

© Pixabay

Une autre forme de vie, ailleurs que sur Terre? "C'est peut-être une des plus anciennes questions de notre humanité", dit Jacques Arnould, invité de Stéphanie Gallet

Une autre forme de vie, ailleurs que sur Terre? "C'est peut-être une des plus anciennes questions de notre humanité." Certes le cinéma et la littérature fantastique ont popularisé les petits hommes verts et autres aliens. Mais si les histoires de science fiction remportent autant de succès c'est bien qu'elles interrogent avec profondeur ce que nous sommes. Jacques Arnould, invité exceptionnel de Stéphanie Gallet, vient de publier "Turbulences dans l’univers" (éd. Albin Michel). Un ouvrage passionnant par un homme qui est historien des sciences et théologien. Selon lui, parler des extraterrestres c'est se demander ce qu'est la vie, tout simplement.
 

conquête spatiale pour quoi faire?

Si d'autres formes d'existence devaient apparaître, elles viendraient directement interroger notre rapport à Dieu et notre conception du monde. C'est l'objet du livre de Jacques Arnould. Au sein du CNES il occupe un poste des plus inattendus. La mission de ce théologien et historien des sciences, c'est de "rencontrer, écouter, dialoguer avec ingénieurs scientifiques qui conçoivent des sondes, des fusées, des stations spatiales". Il partage leur vie, leur expérience et leur passion et prend avec eux le temps de s'interroger sur le sens de leur travail. "Au fond, pourquoi tous ces moyens intellectuels, financiers, techniques?"

Dans l'histoire de l'humanité, c'est à partir des années 60, quand on a commencé à envoyer des fusées et des sondes dans l'espace, que l'on s'est intéressé à la question. "Jusqu'alors nous étions en train d'attendre ou d'observer de loin ce qui pouvait se passer", explique l'historien. Depuis, les progrès des sciences sont tels que la possible découverte de vie ailleurs que sur Terre ouvre des possibilités énormes.
 

Ufologie vs. astrobiologie

"Il faut dinstinguer deux domaines", prévient Jacques Arnould. D'une part ce qui relève de l'ufologie et de tout ce que dans l'univers on n'arrive pas à identifier. Et d'autre part ce que l'on peut appeler exologie, astrobiologie ou "pluralité des mondes habités". C'est-à-dire "d'autres formes d'existence que celles que nous connaissons sur terre."
 

C'est quoi la vie?

Avant d'imaginer la rencontre du 3è type, on peut, et c'est là toute la posture de Jacques Arnould, tenter de se rencontrer entre savants, physiciens, biologistes, mais aussi philosophes, historiens, etc. Car se demander s'il existe une vie ailleur que sur terre c'est se demander ce qu'est la vie. Il se peut que sur Terre existe des êtres dont le mode de vie ou l'aspect est tel qu'on ne soit pas capable de dire s'il s'agit d'être vivant. D'ailleurs, les scientifiques ne sont toujours pas mis d'accord pour savoir si le virus est un être vivant. "En pensant à une vie extraterrestre, je suis amené à penser la vie sur terre."

Invités

  • Jacques Arnould , historien des sciences, théologien, chargé des questions éthiques au CNES (Centre national d'études spatiales)

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi, à partir du lundi 4 septembre 2017

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.