Transhumanisme - Faut-il avoir peur de l'avenir?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dialogue

vendredi 16 juin 2017 à 16h00

Durée émission : 25 min

Transhumanisme - Faut-il avoir peur de l'avenir?

© Pixabay

Faut-il accompagner, freiner, s'opposer au mouvement transhumaniste? Éléments de réponse avec Béatrice Jousset-Couturier

Ce n'est plus un mythe, ni un fantasme, le transhumanisme est une réalité quotidienne, notamment dans le domaine médical. Faut-il avoir peur d'un mouvement qui prône l'amélioration de l'espèce humaine? Faut-il accompagner, s'adapter, s'opposer à tous ceux qui croient que désormais, avec la convergence des NBIC*, la mort n'appartient plus qu'au domaine de la mythologie ou de la religion?

Béatrice Jousset-Couturier est l'auteur d'une synthèse des questions que soulève le transhumanisme. Un mouvement apparu en France depuis "une petite année, observe-t-elle, alors qu'il est déjà une réalité depuis les années 50 aux Etats-Unis".

Le transhumanisme est un mouvement qui veut avant tout lutter contre les souffrances, la vieillesse et la mort. Ce que Béatrice Jousset-Couturier résume par "vivre mieux et plus lontemps". Les avancées de la science et surtout du numérique ont ouvert un champ des possibles dont on ne voit plus les limites. Désormais on s'attaque plus à la matière ou à l'environnement mais à l'humain. Et tout cela va de plus en plus vite dans un contexte mondial.

 

*NBIC: Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives

 

Invités

  • Béatrice Jousset-Couturier, docteur en pharmacie, diplômée en droit de la santé et en bioéthique

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi et le dimanche à 20h

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Monserrata Vidal et Sarah Brunel.  

Le présentateur

Monserrata Vidal

Professeure agrégée de Lettres, Monserrata a longtemps œuvré auprès de lycéens qui  croyaient parfois la culture ennuyeuse. Aujourd’hui sur RCF, elle partage avec les auditeurs histoire, sciences humaines, spiritualité, littérature, dans un questionnement avec les auteurs et les œuvres, de manière sérieuse, mais aussi joyeuse.