Trois façons de criminaliser la religion

Présentée par

S'abonner à l'émission

Sur le rebord du monde

lundi 12 février à 13h30

Durée émission : 25 min

Trois façons de criminaliser la religion

© Wikimédia Commons - La Chute des anges rebelles, par Pieter Brueghel l'Ancien (1562)

Le fanatisme religieux ne gangrène pas que l'islam. L'évangélisme sioniste ou le sionisme religieux sont, comme le salafisme djihadiste, des idéologies criminelles. Explications.

00:00

00:00

Les attentats sanglants perpétrés par Daech nous montrent combien l'homme est capable d’instrumentaliser la religion à des fins politiques. Alors que tous les projecteurs sont braqués sur le fondamentalisme salafiste, Antoine Feyfel montre qu'il y a aussi des idéologies criminelles chrétiennes et juives. Dans "Les dieux criminels" (éd. Cerf), il en cite trois, qu'il dénonce. Trois idéologies qui partagent une lecture littérale des textes, mettant de côté tout aspect critique, qui portent une vision apocalyptique du monde où la guerre est le moyen de hâter la fin du monde, trois idéologies enfin qu'exalte une haine de la paix.
 

"Tout le problème aujourd'hui avec les religions, surtout avec l'islam, mais aussi avec des branches du judaïsme et du christianisme, c'est un problème d'herméneutique : comment interpréter le texte ? À partir de quel esprit ? Est-ce que cet esprit est critique ? Littéral ? Idéologique ?"

 

l'évangélisme sioniste

L'évangélisme sioniste est une branche de l'évangélisme et se concentre aux États-Unis. On trouve 40 millions d'évangélisques sionistes : de "farouches défenseurs d'Israël". "Et ce sont eux qui font la politique étrangère des États-Unis, notamment au Moyen Orient et plus précisément à l'endroit d'Israël."

Pourquoi cet attachement à Israël ? Il faut remonter au XVIè siècle, où des courants théologiques protestants ont annoncé la fin du monde et le retour du Messie. Et pour que la fin du monde ait lieu il faut installer les juifs en terre Palestine, créer un État d'Israël et convertir les Israéliens au christianisme. Aujourd'hui, cette lecture politique des évangiles est "portée par des organisations et des lobbies extrêmement puissants", qui ont des "moyens financiers, politiques et militaires". Si "on ne parle plus de la conversion des juifs", on considère toutefois que "l'appui indéfectible pour Israël est une étape avant la fin du monde".

 



 

Le sionisme religieux

Une idéologie née au XIXè siècle et qui a pour conviction la nécessité de défendre les acquis d'Israël. L'existence même de l'État d'Israël étant comprise comme une intervention divine. "Ils ont sacralisé la terre, ils ont  sacralisé l'armée... Ils considèrent que leur présence sur cette terre que Dieu leur a donnée est de droit divin." Le bras armé de ce mouvement religieux est le par exemple mouvement des Jeunes des collines, dont la mission est de rédimer la terre - du terme "rédemption". "Ils sont prêts à toute action pour la rendre sacrée car elle a été selon eux profanée par l'existence des Palestiniens."

"Tout le problème aujourd'hui avec les religions, surtout avec l'islam, mais aussi avec des branches du judaïsme et du christianisme, c'est un problème d'herméneutique : comment interpréter le texte ? À partir de quel esprit ? Est-ce que cet esprit est critique ? Littéral ? Idéologique ?" Comment discuter avec un colon qui vous dit que c'est Dieu qui lui a donné cette terre ?

 



 

Le salafisme djihadiste

Le salafisme est une manière rigoureuse et fondamentaliste de vivre l'islam. Ajouté à cela, le djihadisme tel qu'il a inspiré les Frères musulmans, a pour objectif de convertir toute la terre à l'islam, avec pour moyen de conversion la violence armée. "Ils croient que Dieu les mandatent pour faire cela." Et, comme le dit Antoine Fleyfel, "l'un des aspects de la dangerosité" de cette idéologie c'est que ses défenseurs "pensent rendre service à la cause en mourant en martyrs".

 

Invités

  • Antoine Fleyfel , philosophe, théologien, professeur à l'Université catholique de Lille, responsable des relations académiques à l'Œuvre d'Orient, fondateur de la collection "Pensée religieuse et philosophique arabe" des éditions de L'Harmattan

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 13h30

Le monde vit des transformations majeures qui touchent tous les secteurs de la vie de l’homme: travail, éducation, écologie, religions, médias, économie…Béatrice Soltner et son invité donnent des clés pour mieux penser ce monde mouvant et les défis d’humanisation à relever. Cette émission propose aussi des repères concrets pour construire du sens, là où l’homme serait tenté de ne voir que du chaos.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.