Voir l'invisible

Présentée par

S'abonner à l'émission

Grand Angle

mardi 14 juin 2016 à 17h03

Durée émission : 55 min

Voir l'invisible

© Caroline Chariot-Dayez

Nos yeux voient-ils l'essentiel? Christophe Henning s'est entouré d'une journaliste, d'un pasteur, d'une artiste, d'un historien aveugle pour évoquer tout ce voir veut dire.

"L'essentiel est invisible pour les yeux", dit le renard au Petit Prince. La formule d'Antoine de Saint-Exupéry est devenue célèbre. Elle parle encore plus à ceux qui croient en Dieu, que l'on ne peut pas voir. Par définition, l'invisible nous échappe et pourtant nous en percevons l'existence. Pour la peintre Caroline Chariot-Dayez c'est l'expérience de la beauté qui provoque ce "basculement" vers l'invisible. Vers quelque chose d'évident qui a à voir avec, elle lance le mot, "le sacré". Cet artiste formée à la philosophie est traversée par cette quête de l'invisible. Son travail de représentation des plis d'un tissu que l'on peut voir sur son site Internet est la manifestation de cette posture à l'affût d'un signal. D'un signe que "quelque chose d'autre est possible".
 


©Caroline Chariot-Dayez

 

A l'instar de l'artiste, Marc Pernot invite à rechercher ce qu'il y a de diffus et de caché en ce monde et qui dit quelque chose du réel. Le pasteur précise que le christianisme est la religion de l'incarnation, "de l'essentiel qui s'incarne". S'il souligne l'importance et la légitimité de notre désir de voir, comme l'a manifesté saint Thomas dans l'Evangile de Jean - "Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas!" (Jn, 20, 25*) - le prédicateur de l'Oratoire du Louvre insiste sur les passerelles nécessaires à établir entre visible et invisible.

Ressentir, pressentir, consentir... voir est une affaire de tous les sens, de tout l'être. Pour Jacques Semelin, qui a perdu progressivement la vue, il y a une attention à porter à ce qui nous entoure et qui ne passe pas nécessairement par la vue. Dans son dernier ouvrage, "Je veux croire au soleil", il s'appuie sur les sons, et ce qu'il a pressenti là-bas, pour décrire une rue de Montréal. Rue que certains de ses lecteurs ont eu l'impression de "voir" les lieux en lisant ses pages. Mais ce que cet enseignant-chercheur dit aussi c'est tout le travail psychologique qui l'a amené à consentir à sa dépendance. Lui qui se décrit comme "encapsulé dans un gris terrifant", vit comme "un vrai bonheur" tous ces petits gestes du quotidien de la part de personnes anonymes qui l'aident. Des émotions qui le font sortir de sa "bulle".

 

"Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché ; mais du moment que vous dites : “Nous voyons !”, votre péché demeure." (Jn, 9, 41*) Cette interpellation du Christ dans l'Evangile de Jean est pour Marc Pernot une invitation à être disponible. "Les vrais aveugles sont ceux qui sont tellements sûrs de tout avoir vu qu'ils n'ouvrent pas les yeux."

 

Emission en partenariat avec les Cahiers Croire
* Source: AELF

Invités

  • Sophie de Villeneuve , journaliste, rédactrice en chef des Cahiers Croire et du site croire.com

  • Jacques Semelin , historien, spécialiste des génocides, directeur de recherches au CNRS

  • Marc Pernot , pasteur de l'Eglise protestante unie à l'Oratoire du Louvre

  • Caroline Chariot-Dayez , enseignante en philosophie, artiste plasticienne

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 17h03, le mercredi à 23h et le samedi à 19h

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Eglise, développement personnel... Chaque semaine, Christophe Henning anime une table ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.