Armel Le Cléac'h, confidences d'un marin

Présentée par

S'abonner à l'émission

Visages

lundi 6 août 2018 à 9h03

Durée émission : 55 min

Armel Le Cléac'h, confidences d'un marin

© V.Curutchet / BPCE - Armel Le Cléac'h, vainqueur du dernier Vendée Globe

On dit de la famille Le Cléac'h qu'ils ont du sel dans le sang à force de fréquenter les embruns. Vainqueur du dernier Vendée Globe, Armel Le Cléac'h se confie sur son parcours.

Le 6 novembre 2016 aux Sables d'Olonne, ils étaient 29 sur la ligne de départ. Au départ du Vendée Globe, on sait que que 40% des marins ne finiront pas la course, qui est l'une des plus longues compétitions au monde. Armel Le Cléac'h l'a finie, lui, et bien finie, puisqu'il a pulvérisé le record de François Gabart. Le 19 janvier 2017, le skipper de 39 ans a franchi la ligne d'arrivée après 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes. Il vient de publier "Le prix de la victoire" (éd. Robert Laffont).
 

"J'ai vu des ciels étoilés ou des couchers de soleil que je ne verrai jamais à terre"

 

 

Armel Le Cléac'h, ténacité, humilité

Réputé pour sa ténacité, le vainqueur du dernier Vendée Globe est surnommé "le chacal". Ses amis disent qu'il existe deux Armel Le Cléac'h : l'"adorable et doux" qu'ils connaissent sur terre et l'autre, celui qui ne lâche rien, sur mer. À l'écouter pourtant, le marin n'a rien du compétiteur qui écrase tout sur son passage. "Il faut être hyper respectueux" des éléments, dit-il, conscient qu'on n'est pas grand chose seul sur un voilier au beau milieu de l'océan. D'ailleurs il se sent proche des alpinistes quand ils éprouvent eux aussi ce sentiment d'humilité face aux éléments. "Je sais que je ne dominerai jamais la mer."

Il lui arrive d'avoir peur. Quand il a chaviré en 2005 par exemple. Ce fut une véritable épreuve et pour s'en remettre il a choisit de partir loin. Il est allé jusqu'aux îles Marquises, revoir ce grand-oncle, évêque. Dans la famille, Mgr Hervé-Marie Le Cléac'h (1915-2012) était doté d'une certaine "aura" - son petit-neveu sait qu'il "écoute là-haut" ce qui se dit sur RCF...

 


© V.Curutchet - BPCE - Armel Le Cléac'h

 

de la Bretagne aux îles MarQuises, La lignée Le Cléac'h

Manifestement, il y a chez Armel Le Cléac'h un sens aigü de la famille, du moins la conscience de ce qu'il doit à ses ancêtres. Une lignée de Bretons dont la pugnacité a permis aux générations suivantes de bénéficier de meilleures conditions de vie. Et à qui il doit sa passion de la mer : à son grand-père maternel, officier de marine devenu marin pêcheur, mais surtout à son père, dentiste, qui lui a transmis la passion.

Tous disent des Le Cléac'h qu'ils ont du sel dans le sang à force de fréquenter les embruns. Alors cet esprit de compétition, son côté "chacal", c'est aussi un peu par reconnaissance que le skipper l'entretient, car il sait combien de personnes il y a autour de lui pour le soutenir. Il reconnaît aussi sa "chance" de se retrouver au départ de grandes courses.

 

© V.Curutchet - BPCE - Armel Le Cléac'h : "J'ai vu des ciels étoilés ou des couchers de soleil que je ne verrai jamais à terre."

 

Armel Le Cléac'h, marin solitaire

S'il apprécie la course en équipage, Armel Le Cléac'h s'est fait une spécialité des courses en solitaire... L'envie de "se confronter à soi-même", de "vivre une aventure", et de "dépasser ses limites". Et aussi le goût de la contemplation : "J'ai vu des ciels étoilés ou des couchers de soleil que je ne verrai jamais à terre." S'il confie son sentiment "d'être privilégié" de vivre quelque chose d'"unique au monde", il garde pour lui "une grosse partie" de ce qu'il vit. Une telle expérience de la solitude nourrit forcément une vie intérieure... "Il faut laisser la chance aux enfants de tenter l'aventure", conseille-t-il aux parents.

 

Entretien réalisé en novembre 2017

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 17h03, le samedi à 23h et le dimanche à 19h

Car chaque visage est unique, le podcast Visages accueille des hommes et des femmes d'une grande diversité : philosophes, aventuriers, personnes engagées dans le développement et dans l'action humanitaire, artistes, religieux, entrepreneurs ... Tous partagent au moins un point commun : l'ouverture et le respect de l'autre dans sa différence. Thierry Lyonnet leur donne la parole pour une rencontre en profondeur.

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!