Jean-Yves Loude : connaître et considérer l’autre, différent

Présentée par

S'abonner à l'émission

Visages

mercredi 5 décembre à 17h03

Durée émission : 55 min

Jean-Yves Loude : connaître et considérer l’autre, différent

© DR - Jean-Yves Loude

Il est l'un les plus grands connaisseurs des Kalash, peuple du Pakistan. Jean-Yves Loude partage sa passion de l'autre et au-delà une passion pour la vérité qui voit l'autre différent.

00:00

00:00

Connaître et considérer l’autre, différent. Des mots qui résument assez bien la vie et l’œuvre de Jean-Yves Loude, ethnologue et écrivain voyageur. Avec Viviane Lièvre, sa compagne, ils sont devenus les plus grands connaisseurs des Kalash, un peuple qui vit au nord-ouest du Pakistan et que l'on peut découvrir grâce à l'exposition du musée des Confluences (Lyon), "Fêtes himalayennes, les derniers Kalash" (jusq'au 1er décembre 2019) à laquelle ils ont contribué.

"On ne m'avait pas raconté le monde tel qu'il était"

 

Un horizon intérieur

"Né en 1950, Jean-Yves Loude est animé depuis toujours par une double passion : écrire pour voyager et voyager pour écrire", peut-on lire sur le site de sa maison d'édition Actes Sud, chez qui il a publié en mai dernier "Un cargo pour les Açores". Si écrire et voyager l'anime tant, c'est que Jean-Yves Loude a le désir "permettre" aux autres "d'ouvrir leur horizon intérieur". Mais rien d'angélique ni de faussement bienveillant, quelque de chose de vital au contraire.
 

Le rêve de L'Inde

Enfant du rock, du jazz, du blues, de la décolonisation et de la révolution sexuelle - mais pas des paradis artificiels précise-t-il - Jean-Yves Loudes rêvait à 18 ans d'aller en Inde. Quand ses parents ont refuser de lui donner de l'argent pour acheter son billet d'avion, ils lui ont offert "son plus beau cadeau".

À 20 ans, après deux années passées à économiser, il a enfin atterri à Bombay. L'Inde, pays de la non-violence, allait lui donner toutes les réponses qu'il attendait, sur la vie, sur la mort ; il y a découvert la violence des inégalités, les bidonvilles, les castes, les foules immenses. L'horreur et le sublime. Il repartira par le Pakistan, l'Afghanistan, l'Iran ou la Turquie, animé par... la colère.
 

Un décentrement

"Pendant 20 ans on ne m'avait pas raconté le monde tel qu'il était, explique-t-il, on m'avait privé d'une grande partie de la vérité, on m'avait caché que les autres étaient plus intéressants dans leur tête que ce qu'ils avaient sous leurs pieds." À l'école on ne dit pas tout ce que notre "bien-être matériel" doit à "l'esclavage". En décidant de voyager, Jean-Yves Loude faisait le choix de quitter une vie tranquille, "trop tranquille", pour préférer "l'inconfort" et "aller à la rencontre de ces êtres humains dont [il n'avait] pas encore perçu toute la richesse".

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 17h03, le jeudi à 23h et le dimanche à 19h

Chaque visage est unique, aussi l'émission Visages accueille-t-elle des hommes et des femmes d'une grande diversité : philosophes, personnes engagées dans le développement et dans l'action humanitaire, aventuriers, psychologues, écrivains... Tous partagent au moins un point commun : l'ouverture et le respect de l'autre dans sa différence. Thierry Lyonnet leur donne la parole pour une rencontre en profondeur.

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!