Karima Berger, le destin d'une écrivain entre la France et l'Algérie

Présentée par

S'abonner à l'émission

Visages

mercredi 24 août 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

Karima Berger, le destin d'une écrivain entre la France et l'Algérie

© Association Ecritures et spiritualités

Héritière des cultures algérienne et française, amoureuse de la langue arabe comme du français, Karima Berger est un pont entre Orient et Occident. Elle se confie à Thierry Lyonnet.

"Rendez-vous digne de ce que Dieu nous a donné", apprenait-on à Karima Berger quand elle était enfant: "Dieu nous a donné une part de notre destin, mais c'est à nous de faire l'autre moitié", explique-t-elle aujourd'hui. Karima Berger a publié en 2016 "Mektouba", un roman dont le titre vient du terme "mektoub". Au sens littéral il signifie "ce qui est écrit sur le papier". Par extension, "mektoub" est devenu synonyme de destin. Non pas soumission à ce qui est écrit, ni fatalisme: "Il y a un ordre déjà écrit mais qui reste mystérieux, et un ordre humain où c'est à nous de jouer."

Alors que l'actualité nous offre depuis quelques années une image inquiétante et violente de l'islam et des musulmans, Karima Berger est de ceux qui nous rappellent, si besoin était, que l'on ne peut pas réduire l'islam à Daech et les musulmans à des terroristes sanguinaires.

L'écrivain a vécu en Algérie une enfance heureuse et relativement épargnée par la guerre. "Il y avait une coexistence avec les Français mais on n'avait pas la présence de la guerre comme à Alger ou Oran." Elle décrit les jours de l'indépendance de l'Algérie comme les plus beaux de sa vie, elle avait alors 10 ans. Ce souvenir l'émeut encore. D'où le bouleversement profond que constitue pour elle aujourd'hui "l'échec, la régression terrible, cet espoir déçu". Pensant au "mektoub", elle confie: "Peut-être qu'il était écrit que l'Algérie passerait par une phase que nous connaissons aujourd'hui de régression terrible, pas seulement l'Algérie d'ailleurs, tout le monde arabe."
 

« L'Algérie se prend pour une héroïne de tragédie antique, elle est belle, hautaine, rebelle, virile, rigide, farouche, intelligente, magnifique, susceptible, courageuse, sensuelle, anxieuse, païenne, fervente, brûlée, suicidaire, mélancolique, terriblement mature, terriblement immature, paranoïaque, tourmentée, terriblement tourmentée.
Et l'Algérien se conduit comme s'il était encore en guerre, ce doit être ce rien final qui empoisonne son humeur.
»

 

Arrivée en France à l'âge de 25 ans, mariée à un Français, Karima Berger a grandi dans la tradition musulmane. "Les prières, le ramadan, les lectures du Coran et l'approche de son sens... Il y avait une belle présence spirituelle notamment de mon grand-père." La jeune fille a grandi dans le respect des tradition mais aussi dans l'admiration partagée pour la culture française, assimilée alors au savoir, à la science, au progrès.

Aujourd'hui, musulmane pratiquante, elle est engagée dans le dialogue avec les juifs et les chrétiens. Héritière des cultures et traditions algérienne et française, amoureuse de la langue arabe comme du français, elle a fait de sa carrière un pont entre Orient et Occident, entre islam et christianisme. En octobre 2014, elle a succédé à Christophe Henning à la présidence de l'association Écritures & Spiritualités (anciennement association des Ecrivains croyants d'expression française).

 

Entretien réalisé en mars 2016.

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 17h03, le samedi à 23h et le dimanche à 19h

Car chaque visage est unique, le podcast Visages accueille des hommes et des femmes d'une grande diversité : philosophes, aventuriers, personnes engagées dans le développement et dans l'action humanitaire, artistes, religieux, entrepreneurs ... Tous partagent au moins un point commun : l'ouverture et le respect de l'autre dans sa différence. Thierry Lyonnet leur donne la parole pour une rencontre en profondeur.

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!