Keren Esther : l'âme dans toute chose

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dans mon sac de voyage

samedi 19 septembre à 17h00

Durée émission : 25 min

Keren Esther : l'âme dans toute chose

© Daniel Bernard 2020

Elle parlait à la radio à ses débuts toulousains, depuis elle a été journaliste et peintre. En plus de ses talents pour les arts visuels et l’écriture, elle chante la tradition judéo-espagnole de sa grand-mère avec talent et émotion. Sa voix est vibrante et subtile. Son approche du métier, faite de professionnalisme et de spiritualité, m’a touché. Notre première rencontre ? Un article qu’elle rédigea en 2012 pour mon émission d’alors, Entrelacs, sur RCF- Haute-Savoie.

00:00

00:00

Ma première rencontre avec Keren Esther remonte à la création de l’émission culturelle produite à Genève Entrelacs (2012-2015). Le magazine "Tout l’Immobilier" nous consacra un article vantant les mérites de cette émission produite en Suisse, que j’eus le privilège d’animer.

Je savais que Keren était journaliste, mais j’ignorais encore qu’elle était cantatrice ou chanteuse. Son répertoire, d’origine judéo-espagnole en majorité, reprend la tradition de sa grand-mère. Sa voix est enchanteuse, sa langue espagnole est parfaite, ayant traversé les traditions marocaines ou turques. Parfois elle chante en hébreux. Ce fut une découverte pour moi, comme sa peinture ! On peut admirer ses toiles à Genève, on peut aller sur son site internet qui donne tous les détails.

Ce que j’aime chez Esther, c’est sa lucidité, sa spontanéité, sa franchise. A un moment de l’émission, enregistrée à la veille de la pandémie de COVID-19, elle dit « chez nous ! », parlant de sa tradition juive, de son rapport aux rites et aux fêtes. Elle m’a encore écrit regretter d’avoir dit « chez nous », craignant les clivages et l’intolérance potentielle. Eh bien soit, ai-je écrit, mais la chrétienté est tolérante et ouverte, du moins celle que j’apprécie, et moi, à titre personnel, je trouve rassurant et chaleureux de parler de chez soi, comme si l’on accueillait l’auditeur.

D’ailleurs dans cette émission de RCF Dans mon sac de voyage, je ne fais que recevoir des gens ouverts, curieux, comme la station le fait depuis plus de 30 ans ! Et tant pis pour les grincheux de tous bords.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les troisièmes samedi du mois à 17h00

Chaque mois, Daniel Bernard vous invite à une conversation originale avec des hommes et des femmes au destin singulier et pour lesquels la foi et la spiritualité n’étaient pas un a priori.

Le présentateur

Daniel Bernard

Sa vie professionnelle s’étend du cinéma à la télévision. Des années 70, où il travaille avec Jean-Luc Godard, au début du XXIe siècle, où il dirige la télévision locale genevoise, il pratique son métier de cinéaste comme réalisateur, puis comme journaliste. Il rejoint RCF de 2012 à 2015 pour l’émission « Entrelacs ». En parallèle, il écrit depuis toujours et il publie depuis les années 90. Ses voyages autour du monde l’ont nourri de culture et son éclectisme transparaît clairement dans sa façon de voir le monde. « Dans mon sac de voyage » est une émission culturelle qu’il produit et anime depuis octobre 2017.