Le chanteur Corneille, un témoignage de résilience

Présentée par UAC-27155

S'abonner à l'émission

Visages

mercredi 13 mai à 17h03

Durée émission : 59 min

Le chanteur Corneille, un témoignage de résilience

© Guillaume Simoneau/XO éditions - Corneille, chanteur

Il fait preuve d'une résilience étonnante. Le chanteur Corneille a été témoin du massacre de sa famille lors du génocide rwandais. Il revient sur son parcours et sa passion pour la musique.

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : LES REDIFFUSIONS DE RCF - Dans le contexte d'épidémie de coronavirus, les équipes RCF se mobilisent pour vous informer, vous accompagner et permettre à tous de rester en communion par la prière. Durant cette période de confinement, RCF vous propose de réentendre des émissions pour vous évader et vous aérer.
> En savoir plus

 

Au début des années 2000, le titre "Parce qu'on vient de loin" remportait un immense succès en quelques mois. Et faisait découvrir le chanteur Corneille - Cornelius Nyungura, de son vrai nom - au grand public. Au rythme de ses chansons, l'auteur-compositeur-interprète dévoilait son passé, son histoire. Aujourd'hui, après un long cheminement, il publie "Là où le soleil disparaît" (éd. XO). Une autobiographie bouleversante, pleine de vérité, courageuse. Il y évoque notamment le massacre de sa famille lors du génocide rwandais. Avec délicatesse il met des mots sur une souffrance sourde, insidieuse. Dans cet ouvrage, Corneille se débarrasse de l'écran de la notoriété. En réalité il va même très loin: il dit "tout" de lui.
 

Installé au Canada, c'est en voyant les "fantômes de son passé revenir à la charge" que Corneille a commencé à écrire ses chansons

 

 

témoin du génocide rwandais

D'où vient Corneille ? Longtemps, l'artiste n'a pas aimé répondre à cette question. Car de 1983 à 2000 c'est au Rwanda, le pays de ses origines, qu'il a vécu. Soit au moment du génocide rwandais, où sa famille a été massacrée. Un jour, en 1994, des hommes armés sont entrés dans son salon et ont tué ses parents, ses deux frères et sa sœur. Lui s'était caché derrière un canapé. Installé au Canada, c'est en voyant les "fantômes de son passé revenir à la charge" que Corneille a commencé à écrire ses chansons.

 

une résilience étonnante

Avoir obtenu la nationalité canadienne en 1999 ne lui a pas épargné un sentiment de "déracinement" ni d'"inadéquation". Lui qui est né en 1977 à Fribourg, a grandi en Allemagne jusqu'à ses six ans. Pour émigrer, son père, qui était "un original" avec lequel il dialogue dans son autobiographie, a renoncé à son ethnie tutsie pour devenir un Hutu.

D'où vient Corneille ? "Aujourd'hui c'est une question que j'aime, confie l'artiste, car en parlant de mes origines multiples je découvre que tout le monde se trouve un peu dans ce cas." Et surtout, lui qui "croit en une force au-dessus de nous" - qu'il n'a pas de mal à nommer Dieu - fait preuve d'une résilience étonnante. Il se dit "avant tout" mari et père heureux et "tout le reste sont des accessoires".

 

 

Entretien réalisé en novembre 2016

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 21h, le mercredi à 16h, le samedi à 23h et le dimanche à 19h

Car chaque visage est unique, le podcast Visages accueille des hommes et des femmes d'une grande diversité : philosophes, aventuriers, personnes engagées dans le développement et dans l'action humanitaire, artistes, religieux, entrepreneurs ... Tous partagent au moins un point commun : l'ouverture et le respect de l'autre dans sa différence. Thierry Lyonnet leur donne la parole pour une rencontre en profondeur.

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!