Paul Petzl, montagnard et chef d'entreprise humaniste

Présentée par

S'abonner à l'émission

Visages

mercredi 15 janvier à 17h03

Durée émission : 55 min

Paul Petzl, montagnard et chef d'entreprise humaniste

© DR - Paul Petzl

D'un petit atelier familial et artisanal, Paul Petzl a fait une grande entreprise spécialiste de l'équipement de sécurité. Rencontre avec un patron humaniste, autodidacte et philanthrope.

Crampons, piolet, lampe frontale ou baudrier. Tous les alpinistes connaissent les produits de la marque Petzl. Du petit atelier familial et artisanal des années 70, Paul Petzl a fait une entreprise internationale devenue numéro un mondial de l'équipement de sécurité à destination des montagnards, mais aussi des pompiers, des élagueurs ou des secouristes. On dit qu'à tout moment dans le monde, entre cinq et 10 millions de personnes sont suspendues à une corde ou à un harnais Petzl ! Rencontre avec un patron que l'on dit humaniste, autodidacte et philanthrope.
 

Les petzl, la passion de l'innovation 

C'est son grand-père Émile Petzl, qui, après s'être fâché avec son père, est parti de l'actuelle Roumanie pour s'installer dans la région de Grenoble. De père allemand et de mère autrichienne, il a accepté de passer par la Légion étrangère pendant cinq ans pour devenir Français. De père en fils, les Petzl se sont transmis le goût de l'innovation et de la création. "Créer, c'est le sens même de ma vie, c'est apporter quelque chose, c'est changer le monde dans lequel on vit, le monde de demain, c'est préparer l'avenir."

À Crolles, près de Grenoble, il existe une rue Fernand-Petzl, du nom du fondateur de l'entreprise. C'est la passion non pas des hauteurs qui l'a animé alors, mais des profondeurs. Épris de spéléologie, Fernand Petzl a fait partie de ceux qui ont ouvert les grands réseaux souterrains de la dent de Crolles, dans le massif de la Chartreuse. "Déjà il inventait des systèmes pour descendre, pour remonter, pour s'éclairer." Dessinant sans le savoir les fondamentaux de la marque Petzl. "Toute notre histoire est basée là-dessus."

 


©RCF - Paul Petzl en compagnie de Thierry Lyonnet

 

La confiance et le bien, les valeurs d'une entreprise

"Je n'avais pas confiance en moi et je n'avais pas encore intégré la notion bénéfique du temps dans la construction de la confiance, puisque la confiance n'est pas naturelle, elle se construit", témoignait Paul Petzl en 2018 au Entretiens de Valpré. Lui qui a peu connu son père, véritable bourreau de travail, s'est trouvé bouleversé quand, un jour, son père lui a dit : "Tu sais j'ai confiance en toi."

Devenu chef d'entreprise, Paul Petzl considère cette notion de confiance comme essentielle. "J'ai trouvé et compris que par la confiance on emmène des hommes, on emmène des clients, c'est devenu un des éléments piliers de cette entreprise." De sa mère, "excessive tendre" et "protectrice", Paul Petzl "cette notion du bien". Il dit son "envie" d'"entraîner l'entreprise et son personnel vers cette notion du bien". 
 

"le cœur" de l'entreprise

"Simplement dire bonjour c'est leur dire merci." Longtemps ouvrier, Paul Petzl garde un profond respect pour ses salariés, ces hommes et ces femmes qui forment "le cœur" de l'entreprise. En 1975, elle en comptait cinq : elle emploie aujourd'hui 750 personnes en France et environ 1.100 dans le monde, et réalise un chiffre d’affaires de 184 millions d’euros (en 2016). Mais chez Petzl, "on ne raisonne pas en chiffres d'affaires, on raisonne en créativité". À ce jour, Petzl a déposé 600 brevets.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 17h03, le samedi à 23h et le dimanche à 19h

Car chaque visage est unique, le podcast Visages accueille des hommes et des femmes d'une grande diversité : philosophes, aventuriers, personnes engagées dans le développement et dans l'action humanitaire, artistes, religieux, entrepreneurs ... Tous partagent au moins un point commun : l'ouverture et le respect de l'autre dans sa différence. Thierry Lyonnet leur donne la parole pour une rencontre en profondeur.

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!