Prendre soin: le retour du "care"

Présentée par , UA-141582

S'abonner à l'émission

Les mardis du Centre Sèvres

mardi 13 octobre 2020 à 21h00

Durée émission : 55 min

Les mardis du Centre Sèvres

© Corinne SIMON/CIRIC - 12 juin 2018 : Unité de soins palliatifs à la maison médicalisée Jeanne Garnier. Des massages sont proposés aux patients. Paris (75), France.

La pandémie de Covid-19 a-t-elle remis en valeur le "care", cette éthique qui place le "prendre-soin" au cœur de la vie relationnelle? Quelle est sa place dans le débat politique français?

00:00

00:00

La pandémie de Covid-19 a-t-elle remis en valeur le "care", ce thème qui place le prendre-soin au cœur de la vie relationnelle ? Quelle est la place de cette éthique du "care" dans le débat social et politique français ? 

 

Qu'est-ce que le "care" ?

​En français, le mot "care" se traduit par le "soin" ou la "sollicitude". Dans la revue Études un article d'Agata Zielinski propose une définition de la politologue américaine Joan Tronto : "Le 'care' est une activité caractéristique de l'espèce humaine, qui recouvre tout ce que nous faisons dans le but de maintenir, de perpétuer et de réparer notre monde afin que nous puissions y vivre aussi bien que possible. Ce monde comprend nos corps, nos personnes et notre environnement : tout ce que nous cherchons à relier en un réseau complexe, en soutien à la vie."

 

Le "care", un projet politique et sociétal ?

L'inscription du "care" à l'agenda politique français est en général attribué à Martine Aubry. En 2010, elle déclarait à Médiapart : "La société du bien-être passe aussi par une évolution du rapport des individus entre eux. Il faut passer d'une société individualiste à une société du 'care', selon le mot anglais que l'on pourrait traduire par soin mutuel. La société prend soin de vous mais vous devez aussi prendre soin des autres et de la société ." 

 

Cette soirée est en partenariat notamment avec la revue Études à l’occasion de la sortie du numéro des Essentiels, "Prendre soin".

 

débat enregistré le 6 octobre 2020 au Centre Sèvres à Paris


RCF, partenaire des Mardis d'éthique publique

 

Le premier mardi de chaque mois (sauf décalage dû aux vacances) se tient au Centre Sèvres une rencontre avec deux ou trois invités, experts dans leurs domaines, destinée à nourrir la réflexion sur des sujets suggérés par l’actualité. Les interventions de ces personnalités reconnues sont suivies d’un temps d’échanges et de débats avec le public.
Les thèmes retenus concernent aussi bien la vie en société que les questions politiques, nationales ou internationales. Il ne s’agit pas d’une conférence académique, mais d’une invitation à discerner, comprendre et analyser, seul ou avec d’autres, les enjeux du thème retenu.

 

Invités

  • P. Bruno Saintôt, s.j., maître assistant en philosophie, responsable du département Éthique biomédicale au Centre Sèvres

  • Dr. Bertrand Galichon, médecin urgentiste, président du Centre catholique des médecins français (CCMF)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les 2ème mardis du mois à 21h et les 2ème samedis du mois à 19h

RCF est partenaire du cycle de conférences "Mardi d'éthique publique" du Centre Sèvres à Paris. Chaque mois, une conférence pour mieux comprendre notre société et les grands enjeux qui secouent la planète. La vie politique française, le transhumanisme, le pouvoir des médias, l'évolution de la Chine... Autant de sujets contemporains traités de façon accessible en 55 minutes.

Les présentateurs

François Euvé

Physicien, théologien et écrivain, François Euvé s.j., est directeur de la revue Études.

Jean-Luc Pouthier

Journaliste et historien, Jean-Luc Pouthier a été conseiller culturel à l’ambassade de France près le Saint-Siège.