Raymond Depardon expose à la Fondation Henri Cartier-Bresson

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'instant culture

vendredi 1 décembre 2017 à 7h53

Durée émission : 3 min

Raymond Depardon expose à la Fondation Henri Cartier-Bresson

© Yelkrokoyade - Own work - CC BY-SA 4.0 - Raymon Depardon

La terre natale, le voyage, la douleur et l'enfermement, ce sont les quatre axes de l'exposition du photographe Raymond Depardon visible jusqu'au 24 décembre à la Fondation Cartier-Bresson à Paris.

C'est à travers des instants volés, photographiés aux quatre coins du monde que Raymond Depardon a souhaité montrer d'où il vient, lui qui est issu d'une génération dans laquelle "tout le monde vient à court terme du monde rural". Celui qui est venu à Paris sans avoir fait d'études supérieures s'est formé un "caractère un peu différent"

 

"Je suis un exilé de l'intérieur"

 

Les origines paysannes, le voyage, la douleur et l'enfermement sont les quatre grands thèmes de cette exposition. Raymond Depardon, qui a été "sauvé" par les voyages réalise avec cette exposition une "traversée universelle", malgré son côté casanier, le photographe veut se donner le rôle de "passeur" en filmant la souffrance. 

Un autre thème qui suscite l'intérêt de Raymond Depardon, c'est celui de la liberté, qu'il traite par contraste en photographiant son absence. Un intérêt qu'il explique peut être par une certaine spécificité française à aimer parler de liberté, que ce soit dans le monde rural ou en ville. 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 12h50

Expositions, films, théâtre, à 12h51 avec Melchior Gormand, l'heure est à la culture. Au bout du fil pendant l'émission Ça fait du bien, un acteur de la vie culturelle vous invite à découvrir son actualité.

Le présentateur

Antoine Bellier

Journaliste à RCF depuis 2009, Antoine est passé par Le Mans et La Roche-sur-Yon, avant de rejoindre la rédaction nationale en septembre 2013. Curieux de l’actualité sous toutes ses formes, amateur de cinéma et de littérature, il lui arrive de passer du micro à la plume.