VIDÉO | "Parole et vérité", la conférence de Carême d'Olivier Boulnois

S'abonner à l'émission

Conférences de Carême

dimanche 19 mars à 21h00

Durée émission : 45 min

VIDÉO | "Parole et vérité", la conférence de Carême d'Olivier Boulnois

© Image KTO - Olivier Boulnois, le 19 mars 2017 à Notre-Dame de Paris

"Le plus grand malheur que nous traversons n’est peut-être pas la crise que nous éprouvons, mais la perte de parole pour la nommer, l’incapacité de formuler un diagnostic."

00:00

00:00

Olivier Boulnois poursuit à Paris le cycle des Conférences de Carême 2017. Dimanche 19 mars 2017, le philosophe, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (EPHE), donne une conférence sur le thème: "Parole et vérité".
 

Les Conférences de Carême - Chaque dimanche jusqu'à Pâques, un intervenant propose une réflexion sur les liens entre spiritualité et culture. Après "Le sens spirituel des cultures" en 2016, "Le Christ et la culture" en 2017. Des cycles conçus pour proposer un discernement chrétien sur la culture contemporaine. > En savoir plus

 

"C’est peut-être le manque d’une parole vraie qui caractérise notre malaise."
Olivier BOULNOIS

 


EXTRAIT | Parole et vérité, conférence d'Olivier Boulnois

"La parole est omniprésente, elle est en même temps fragile et fugace, observe Mgr Jérôme Beau dans son introduction, en même témps l'Écriture nous révèle le Christ comme étant la Parole de Dieu."
Ainsi l'évêque auxiliaire de Paris, souligne-t-il le paradoxe au cœur de la formule "parole et vérité".

 

Le plus grand malheur que nous traversons n’est peut-être pas la crise que nous éprouvons, mais la perte de parole pour la nommer, l’incapacité de formuler un diagnostic. — L’espace public est certes, saturé de discours. L’époque nous bombarde de slogans, de clichés, de réponses toutes faites. Mais il est devenu difficile, voire obscène, de dire les engagements profonds de chacun (convictions et révoltes, croyances et incroyances). C’est peut-être le manque d’une parole vraie qui caractérise notre malaise. Aujourd’hui, qui posera les vraies questions?
La difficulté redouble quand nous affrontons le rapport du christianisme à la parole. Dès le Prologue de l’Évangile de Jean, le Christ est désigné comme Logos: «Au commencement était le Logos, et le Logos était auprès de Dieu, et le Logos était Dieu» (Jean 1, 1). On traduit habituellement par «Verbe», pour distinguer le Christ de la parole ordinaire. Mais dire «Verbe», c’est expliquer l’obscur par le plus obscur encore. Car Logos veut bien dire parole. Le Christ est la parole vivante où Dieu s’est ramassé et par laquelle il sauve tous les hommes. La rencontre du Christ, c’est la rencontre de cette Parole.

> Lire la suite

 

LIRE ► LE TEXTE INTÉGRAL DE LA CONFÉRENCE

 


VIDÉO | voir la conférence intégrale

 

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les dimanches à 21h00

Chaque semaine, religieux, penseurs, associatifs ou grands témoins donnent une conférence à Notre-Dame de Paris sur le thème: "Culture et évangélisation". Des conférences à suivre chaque dimanche à 21h.