20 ans charte oecuménique européenne

Présentée par PR-29188

S'abonner à l'émission

L'actu chrétienne

lundi 19 avril à 7h24

Durée émission : 3 min

L'actu chrétienne

© Sr Véronique MARGRON - Sanctuaire de Lourdes / Frédéric LACAZE/CIRIC

Les abus sexuels sont à l'ordre du jour de l'Assemblée générale de la CORREF, la conférence des religieux et religieuses de France. Il sera question de justice et de responsabilité.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

La CORREF veut prendre ses responsabilités dans la révélation d’abus et d’agressions sexuelles commis par des religieux ou religieuses. La CORREF veut plus précisément mettre en œuvre une justice réparatrice pour des crimes bien souvent prescrits. "La justice réparatrice est une démarche institutionnelle pour tenter de réparer ce qui doit l'être", précise Soeur Véronique Margron, présidente de la Conférence des religieux et religieuses en France.

"Les instituts sont responsables et seront redevables"

Parmi les volets de cette justice réparatrice, le volet financier. L’indemnisation attribuée aux victimes sera prise en charge par les instituts religieux concernés. Pas question d’en appeler à la générosité des fidèles comme le prévoit le fond de dotation mis en place par l’Église de France. "C'est les instituts qui sont responsables et qui seront redevables auprès d'une commission indépendante", affirme Véronique Margron.

Renforcer les médiations et la formation

Autre enjeu pour éviter les dérives, le renforcement des médiations et l’importance de la formation continue. "Institutionnellement, les médiations existent mais elles peuvent être des coquilles vides. Il faut revoir le rapport à l'obéissance et puis la formation", estime la présidente de la Conférence des religieux et religieuses en France.

La CORREF a prévu de se retrouver pour une nouvelle assemblée générale au mois de novembre, après la publication du rapport de la CIASE, la commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église. Mandatée par l'épiscopat et les instituts religieux, elle doit rendre à l’automne ses préconisations. Les questions de responsabilité et de réparations feront partie de son rapport. La CIASE a récemment estimé à "au moins 10.000" le nombre de victimes depuis 70 ans.

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h24

Toute l'année, la rédaction nationale de RCF vous tient informés de l'actualité de l'Église et des mouvements chrétiens.

Le présentateur

Pauline de Torsiac