3 questions à - 16 février 2018 à 06:41

Présentée par , ,

S'abonner à l'émission

3 questions à

vendredi 16 février à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à - 16 février 2018 à 06:41

© alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.
Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »
Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?
Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »
Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.
Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

Source : AELF 
 

Méditation Père Michel Quesnel

Avant-hier, dans la page de l’évangile de Matthieu qui était proposée pour le Mercredi des Cendres, Jésus donnait des consignes sur la façon de jeûner. Et voilà que maintenant, alors que les disciples de Jean le Baptiste l’interrogent parce que ses disciples ne jeûnent pas, il prend leur défense. Pourtant, ajoute-t-il, ils auront à jeûner plus tard.
« Il y a un temps pour tout », dirait l’Ecclésiaste. Et l’on pourrait préciser : « Un temps pour jeûner et un temps pour festoyer. » Un peu plus loin dans l’évangile de Matthieu, d’ailleurs, on apprend que Jésus s’est fait traiter de glouton et d’ivrogne (Mt 11, 19).
Ce que l’évangéliste met ici en valeur, c’est que les trois ans environ pendant lesquels Jésus a vécu avec ses disciples ont été pour eux une période exceptionnelle. La fine pointe de la révélation chrétienne s’est manifestée à ce moment-là. La tâche des disciples était alors de regarder de tous leurs yeux et d’écouter de toutes leurs oreilles, pour s’imprégner de ce que Jésus disait et faisait et, ensuite, en faire le récit pour que l’Evangile avec un grand E puisse s’étendre sur la surface du monde pendant des siècles. C’était le temps de la joie pleine, pas celui de la pénitence.
Que les propos de Jésus ne nous empêchent pas de jeûner pendant le Carême. C’est une façon privilégiée de se détourner de l’accessoire et de se centrer sur l’essentiel. Mais que ce jeûne ne soit pas triste. Qu’il nous rappelle, au contraire, le grand œuvre de Dieu qui s’est fait connaître par son Fils et qui nous appelle à la joie.

La vie terrestre de Jésus a été le temps de la noce. Elle a été célébrée. Elle a des suites. Nous sommes maintenant dans le temps des amours.

 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h41 et 07h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Les présentateurs

Pauline de Torsiac

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.