Alerte sur la protection de l'enfance

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique des Scouts et Guides de France

mercredi 19 septembre à 6h55

Durée émission : 3 min

Alerte sur la protection de l'enfance

© Fanny Cohen Moreau

Chaque mercredi François Mandil propose son regard sur l'actualité.

Le 119, c’est le SNATED, Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger, et il a deux missions principales : recevoir les appels des mineurs directement ou de toute personne constatant une situation de danger, et transmettre des informations préoccupantes aux services compétents.

Le 119 est bien connu des chefs et cheftaines scouts. Ce numéro est affiché à l’accueil de tous les camps. Le scoutisme est un espace bienveillant, un espace qui provoque une forme de rupture avec le quotidien. C’est donc souvent un espace où des jeunes maltraités dans leurs familles se confient, où des comportements révélateurs de maltraitances apparaissent. Dans ces situations, nos bénévoles contactent immédiatement le 119. Pour être totalement transparent, ce sont plusieurs dizaines de cas qui ont ainsi été signalés cet été. Or le constat que nous faisons depuis 2 ans, c’est qu’il est de plus en plus compliqué de joindre le 119.

C’est-à-dire que nos bénévoles tombent de plus en plus souvent sur des boîtes vocales, qu’on leur demande de rappeler plus tard, ou que le téléphone sonne dans le vide.
Ce sont des adultes, ils savent où et comment trouver du soutien, on finit par trouver une solution, par entrer en contact avec d’autres services sociaux, etc …
Mais imaginez un enfant de 8 ans (c’est l’âge moyen des enfants qui appellent). Imaginez le courage dont il a eu besoin pour appeler. Et personne au bout du fil.
Or on sait qu’un enfant qui n’a pas de réponse, c’est un enfant qui ne rappellera plus jamais. Plus jamais.

Pourtant, le 119 ce sont déjà plus de 1000 appels par jour. Et nous venons d’apprendre que le gouvernement a prévu de réduire de 7% le budget alloué au 119, contre l’avis des départements et des associations qui gèrent également le service. C’est une deuxième baisse consécutive. En 2019, le déficit annoncé sera au minimum de 450 000 euros. Aujourd’hui, le 119 est déjà en sous-effectif, avec des agents en CDD à temps partiel. Je vous le disais, on a déjà parfois du mal à avoir une réponse, et on va vers des suppressions de postes.
 

On est en train de condamner des enfants !

Pour vraiment les protéger, il faudrait des moyens et une volonté politique. Lundi dernier, une jeune femme violée pendant plusieurs années pendant son enfance a fait condamner l'État pour déni de justice. Elle n’avait pas été protégée malgré des dizaines de signalements. Au même moment, le ministère des finances, la Direction Générale de la Cohésion Sociale se renvoient des dossiers, font des calculs, économisent, rentabilisent. Mais le seul chiffre qui devrait compter, c’est que chaque semaine, deux enfants meurent sous les coups.

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 6h55 et 12h48

Chaque mercredi, découvrez la chronique des Scouts et Guides de France sur RCF !

Le présentateur

François Mandil

François Mandil est le délégué national Communication et Relations extérieures des Scouts et Guides de France.