Attaque de Nice : la réaction interreligieuse à Montélimar

Présentée par , ,

S'abonner à l'émission

Trois questions à

lundi 2 novembre à 7h40

Durée émission : 4 min

Après l’attaque de Nice, les responsables catholiques, protestants et musulmans de Montélimar signaient jeudi dernier une réaction commune. Réaction à retrouvez ici et entretien avec Mourad Seghrouchni, Imam à la mosquée Al-Hidaya.

Communiqué commun suite à l’attentat de Nice, du 29 octobre 2020

Nous condamnons avec la plus grande fermeté l'attentat commis à Nice, mais également à Conflans
Sainte Honorine, et ailleurs en France et dans le monde.

Nous pensons aux victimes, à leurs familles, aux communautés religieuses chrétiennes et musulmanes de
Nice. Cet événement horrible suscite en soi la consternation chez tout être humain possédant un cœur.

Mais ce qui nous accable davantage, c'est que l'auteur de cette attaque terroriste s'identifie ouvertement à
l'Islam qui est fondé sur la miséricorde, la paix et la fraternité.

« En effet, les religions n’incitent jamais à la guerre et ne sollicitent pas des sentiments de haine,
d’hostilité, d’extrémisme, ni n’invitent à la violence ou à l’effusion de sang. Ces malheurs sont le fruit de
la déviation des enseignements religieux. […] Dieu, le Tout-Puissant, n’a besoin d’être défendu par
personne et ne veut pas que Son nom soit utilisé pour terroriser les gens.
» (Pape François, Grand imam
Ahmad Al-Tayeb, Déclaration d’Abou Dhabi)

A Montélimar, depuis de nombreuses années, le dialogue interreligieux est une réalité vivante que nous
continuons à consolider malgré les épreuves. Au lieu de l’incompréhension, du refus du dialogue, des
guerres et des massacres, nous faisons l'expérience de nous rencontrer et d'avancer les uns vers les
autres.
Nous appelons chacun, croyant ou non, à oser l’aventure de la rencontre. En effet, sans renier nos
identités, sans s’assimiler ni se convertir les uns les autres, c’est en se connaissant, en refusant la peur de
l’autre et en s’estimant que l’on pourra être signes et bâtisseurs de paix et de fraternité dans notre
société. Les hommes et les femmes de bonne volonté sont capables d’écoute, de respect, d’estime de
l’autre, quand ils ont l’humilité de penser que cet autre a quelque chose à leur apporter. C’est un chantier
personnel, communautaire et sociétal ; c’est surtout un chantier sans fin. Nous partageons une commune
humanité avec des différences que nous ne voulons pas gommer parce qu’elles sont une richesse et nous
font grandir.

- Pères Benjamin Latouche, Eric Lorinet, Eglise catholique, paroisse Notre Dame du Rhône
- Imam Mourad Seghrouchni, Mosquée Al-Hidaya
- Ferhat Karakaya, président de l'association franco-turque de Montélimar
- Auguste Guglielmo, président du Conseil presbytéral de l’Église protestante unie de France
- Pierre-Yves Lespets, responsable pastoral de l’Église évangélique méthodiste de Montélimar

Invités

  • Mourad Seghrouchni , Imam de la mosquée Al-Hidaya à Montélimar

Les dernières émissions

L'émission

Toues les jours ouvrés à 07h40 et 12h10

Chaque jour, des personnalités locales se prêtent au jeux des trois questions.

Les présentateurs

Marie-Charlotte Laudier

Journaliste à RCF depuis 2009, Marie-Charlotte réalise les informations locales et les magazines régionaux de RCF Ardèche. Cette Ardéchoise de cœur aime parcourir le département à la rencontre de ses habitants. La radio lui permet au mieux d'approcher les autres, tout en pudeur, pour donner la parole à ceux qui l'ont rarement.

Dimitri Gressard

Caroline PRAT

Apres avoir fini ses études de journalisme du côté de Marseille Caroline a choisi de rejoindre l'équipe de RCF Drôme et participe à une collaboration étroite avec RCF Ardèche.
Vous l'entendez dans les informations, les invités de la rédaction ou dans les émission qui touchent à l'actualité de Drôme et d'Ardèche.