Bac tahitien

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'image de la semaine

vendredi 14 juin à 8h52

Durée émission : 3 min

L'image de la semaine

© MIKE LEYRAL AFP

Comment se déroule le bac, outre-mer ? Réponse en image !

DAVID, C’EST UNE IMAGE BIEN MYSTERIEUSE QUE VOUS NOUS PROPOSEZ CE MATIN. IL DOIT BIEN Y AVOIR UN LIEN AVEC L’ACTU… MAIS CE N’EST PAS TRES CLAIR.

Ce n’est pas une image facile à décoder. Alors je la décris pour nos auditeurs. Au premier plan, une vahiné. Une jeune fille assise, à genoux. Elle a les jambes et le ventre nus, la peau dorée, elle porte un petit haut en feuilles vertes, avec des fleurs blanches. Autour de la taille, un petit pagne blanc lui aussi. Sur des cheveux bien noirs, elle porte un chapeau de fleurs colorées, qui semble jaillir vers le ciel. Elle a aussi des fleurs collées à même la peau, jaune, violettes, bordeaux… Elle semble saluer un public hors champ que nous ne voyons pas.
 

ON DEVINE JUSTE UN PUBLIC A L’ARRIERE-PLAN, UN PEU FLOU…

Complètement flou, même ! Le photographe, Mike Leyral, a pris soin de faire la mise au point SUR la jeune fille, c’est le seul élément net de la photo. Son regard fixe celui de l’objectif, il accroche ainsi le nôtre. Son large sourire nous charme. Tous ces éléments sont mis en place pour focaliser notre attention sur elle. Et ce n’est que dans un second temps que nous remarquons une brochette de personnage assis derrière une table, ils l’observent attentivement tout en prenant des notes. Cela a tout l’air d’un jury… Au sol des lignes de couleurs s’entrecroisent, comme celles que l’on t trouve dans un gymnase. Est-elle candidate ?  Passe-t-elle un concours, un examen ? Ca en a tous l’air. Mais les chemisettes du jury, les robes légères, les peaux bronzés, et les pieds-nus étonnent tout de même…
 

ALORS DITES-NOUS… OU ON EST ?

Cette lycéenne est bel et bien en train de passer une épreuve de son bac : l’option danse tahitienne. Elle est évaluée sur son interprétation et sur sa chorégraphie qui doit s’inspirer de la culture traditionnelle tahitienne. Si vous voulez passer vous aussi cette option, Stéphanie, il suffit de vous inscrire au lycée Paul Gauguin à Papeete, capitale de la Polynésie française sur l’île de Tahiti. Je ne sais pas si on est écouté là-bas.

 

SUR INTERNET, EVIDEMMENT, DAVID, SUR INTERNET !

 En tous cas, c’est une photo utile pour donner une image joyeuse, lumineuse à quelques jours du bac. Ca nous change de l’iconographie habituelle : les rangées d’ados à leur table d’examen dans un lycée parisien, les jeunes stressés sur le chemin du lycée au petit matin, le fils ou la fille du journaliste en train de réviser dans sa chambre, avec sa pile de livres et ses gommes rongées… Et puis c’est aussi et enfin l’occasion, pour moi, de souhaiter avant la première épreuve de philo, lundi, à nos jeunes auditeurs ‘Ia mānuia !
 

CE QUI VEUT DIRE ?

Bonne chance en tahitien.

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 8h52 et 15h15

Chaque vendredi dans la Matinale RCF, David Groison commente une photo de presse.

Le présentateur

David Groison

David Groison est rédacteur en chef du magazine Phosphore, édité par Bayard et destiné aux 14-19 ans. Il est également directeur des titres ados du groupe (Okapi, I love English) Il est enfin l'auteur de plusieurs ouvrages sur la photo chez Actes Sud Junior (Prises de vue, l'histoire vraie des grandes photos). Le matin, il a toujours une petite goutte de sueur au front : été comme hiver, il vient au studio à vélo. @DavidGroison