Baccalauréat : « La suppression des épreuves finales ne me paraît pas la bonne solution »

Présentée par LY-1425

S'abonner à l'émission

Trois questions à...

mardi 11 mai à 7h40

Durée émission : 5 min

Baccalauréat : « La suppression des épreuves finales ne me paraît pas la bonne solution »

© Jeswin Thomas - Unplash

Les lycéens organisent des blocages contre la tenue des épreuves du baccalauréat : ils s'estiment mal préparés après une année scolaire suivie en partie en distanciel.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Cette année, le baccalauréat aura une saveur particulière.

Plus de 80% de la notation finale sera issue du contrôle continu, effectué tout au long de l'année. Le reste dépend des épreuves maintenues, comme la philosophie et le grand oral pour les terminales, l'épreuve de français pour les premières.

Entre la pandémie, les cours suivis en demi-groupes et en distanciel pendant plusieurs mois par les lycéens et la réforme du baccalauréat qui commence à se mettre en place cette année, les lycéens et parents d'élèves sont inquiets.

Mais pour Gérard Heinz, proviseur du lycée des Horizons à Chazelles-sur-Lyon, dans les monts du Lyonnais, passer les épreuves est une bonne étape vers la vie universitaire. Il se veut rassurant, tout est aménagé pour prendre en compte l'année particulière traversée par les élèves.

Invités

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h40 et à 12h09

Chaque jour, RCF approfondit un sujet d'actualité locale, s'intéresse à un événement ou donne la parole à un acteur du territoire à travers 3 questions. Retrouvez l'information, au plus près de chez vous

Le présentateur

Charlotte Mongibeaux