Best-seller

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

jeudi 19 septembre à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Voilà un mot qui sonne anglais, mais qui semble s'être bien acclimaté à notre langue

Évidemment, voilà un mot qui ne m’enthousiasme pas, j’aurais préféré une formule française, mais on n’y a pas échappé et best-seller est bel et bien installé dans nos dictionnaires. Depuis plus d’un demi-siècle il est donc devenu indélogeable. Il reste à le radiographier.

En effet, et bien des dictionnaires situent en 1942 la première attestation du mot en français, et vers 1960 son extension d’usage au grand public, mais à mieux y regarder ce mot anglais, américain plus précisément, qui signifie le « mieux vendu », sous-entendu du côté des livres, n’est pas lui-même très âgé en anglais, puisqu’on l’atteste en 1912, même si dès 1895, un seller désignait déjà un livre qui se vend bien. Avouons-le cependant, même si Jean Cau déclarait « Les best-sellers, Je me méfie de cette littérature de masse », quiconque publie un livre rêve qu’il soit un « best-seller » ! À dire vrai, si de mon côté j’ai eu des succès d’estime, je crains de disparaître sans jamais avoir connu cette ivresse-là. Mais ce qui me navre, c’est que l’on n’ait pas su installer dans notre usage courant la formule « livre à succès », ou « à grand succès ». Les écrivains de renom eux-mêmes ont repris la formule anglaise, par exemple Simone de Beauvoir signalant dans l’ouvrage au titre révélateur, Tout compte fait, que « tous les livres de Sartre, et tous les miens ont été traduits ». « En 65, ajoute-t-elle, le Deuxième Sexe paru en édition de poche a été un best-seller. » Dans les années 1980, le mot gagnait d’ailleurs aussi d’autres productions que les livres, et on pourra lire que telle ou telle chanson est un best-seller du disque. On critique souvent Wikipédia, à tort me semble-t-il, et j’apprécie que dans l’article qu’ils ont consacré au best-seller, soit mentionné la traduction possible livre à succès ou succès d’édition, une mention qu’ont abandonné la plupart des dictionnaires et c’est dommage.

IL Y A EU AUSSI UN MOT QUI A CIRCULÉ LE LONG SELLER…

Effectivement, un mot qui qualifie le livre à succès durable, celui qui une longue durée dans le catalogue d’un éditeur. Bon, pour l’heure ce mot n’est pas encore dans les dictionnaires, et pour la petite histoire si vous tapez long seller dans le Petit Robert numérique, on vous propose le mot « linceul ». Allez savoir pourquoi ! Finalement ce n’est pas plus mal que Les secrets des mots ne soit pas un long seller ce qui ne m’empêche pas de souhaiter longue vie à mes quelques livres.
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.