Bichara Khader: "Israël se comporte à sa guise dans les territoires palestiniens"

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

mercredi 12 septembre 2018 à 6h40

Durée émission : 4 min

3 questions à

© HAZEM BADER AFP

​Les États-Unis ont notifié hier leur décision de fermer leur représentation palestinienne à Washington, accusant Ramallah de ne pas avoir engagé de négociation directe avec Israël.

Cette décision est la dernière en date d’une série de mesures prises par l’administration Trump contre l’autorité palestinienne, qui de son côté a gelé les relations avec les Etats-Unis depuis la reconnaissance unilatérale en décembre 2017 de Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu.
 

L’administration Trump prend toute une série de mesure à l’encontre de l’autorité palestinienne. Comment expliquer cette attitude ?

"Les mesures prises par les États-Unis se veulent un message clair. Le processus de paix fondé sur le principe de deux Etats est mort et enterré. L’autorité palestinienne n’a qu’à se soumettre au diktat américain, sinon on lui coupe les vivres, et on ferme ses bureaux de représentation à Washington. Se faisant, Trump ne s’aligne pas seulement sur le Premier ministre israélien, il s’aligne aussi sur les positions les plus radicales des colons israéliens. Ainsi, cette rupture du dialogue entre les États-Unis et l’autorité palestinienne est la dernière étape d’un travail de sape systématique qui a commencé avec le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem" explique Bichara Khader, enseignant à l’université catholique de Louvain.
 

Pendant que les États-Unis abandonnent d’une certaine manière la Palestine, l’Union européenne reste très silencieuse. Qui soutient aujourd’hui l’autorité palestinienne ?

"Aujourd’hui le peuple palestinien est abandonné, solitaire. L’Union européenne est sans voix, sans épine dorsale. Elle est elle-même divisée entre plusieurs camps. Les pays arabes sont aujourd’hui aux abois. Certains sont plongés dans un chaos terrible, et d’autres considèrent que l’Iran est aujourd’hui une menace beaucoup plus importante que la menace israélienne. Le moment est donc propice pour le Premier ministre israélien, voyant la solitude du peuple palestinien" ajoute Bichara Khader
 

Quel est l’avenir à court et moyen terme pour la population palestinienne ?

"Vu le rapport de force écrasant en faveur d’Israël, les Palestiniens ont tout essayé. Aujourd’hui, Israël se comporte à sa guise dans les territoires palestiniens, humiliant à volonté ce peuple palestinien, imposant un régime que beaucoup de gens, y compris en Israël, considèrent comme un régime d’apartheid. Il y a une grande colère, une grande rage, qui couve dans les territoires palestiniens" conclut l'enseignant à l'université catholique de Louvain.

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.