Cardinal Manuel Clemente: "à Lisbonne, il y a aussi une forte présence mariale"

Présentée par UA-47039

S'abonner à l'émission

3 questions à

lundi 28 janvier 2019 à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© Alessia GIULIANICPPCIRIC

​Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse se tiendront donc à Lisbonne en 2022. L’annonce a été faite lors de la messe de clôture des 34èmes JMJ, à Panama.

Après Rio de Janeiro en 2013, il s’agir de la deuxième rencontre dans un pays lusophone. Une grande joie pour les fidèles portugais, comme l’explique le cardinal de Lisbonne, Don Manuel Clemente.
 

Qu’est-ce-que cela représente pour vous d’accueillir les JMJ en 2022 ?

"C’est une grande joie et une forte coïncidence du pape avec tout ce qui se passe dans l’Eglise et la jeunesse catholique au Portugal. C’était une ancienne aspiration des diocèses portugais d’avoir des JMJ au Portugal. Maintenant, c’est possible, et nous sommes très contents. Au Portugal, il y a des milliers de jeunes catholiques universitaires qui sont en mission" explique Don Manuel Clemente.
 

Quelle va être la spécificité de Lisbonne ?

"Je crois qu’à Lisbonne, nous avons une spécificité, c’est la porte. Lisbonne, c’est la porte d’entrée en Europe, et aussi la porte de sortie. C’est comme ça que le monde a été découvert au 15ème siècle avec les navigations etc. Nous avons des populations très variées, d’Afrique, du Brésil, de l’Asie, de l’Europe. A Lisbonne vivent une centaine de populations différentes. Et les JMJ de Lisbonne seront donc mondiales. L’autre spécificité, c’est la forte présence mariale" ajoute l'archevêque de Lisbonne.
 

Quel message adressez-vous aux jeunes qui viennent de vivre ces JMJ à Panama ?

"Je leur dis de rester dans le même état d’esprit, car trois ans et demi, c’est demain !" conclut-il.

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.