"Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur" (Mc 7, 14-23)

S'abonner à l'émission

Prière du matin

mercredi 7 février à 5h45

Durée émission : 5 min

"Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur" (Mc 7, 14-23)

© michal-bielejewski-UNSPLASH

"Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur"

Commentaire d'évangile (Mc 7, 14-23) par la Pasteur Corinne Charriau

Chant final : "Benigne fac Domine" par L'Ensemble William Byrd

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, appelant de nouveau la foule, Jésus lui disait : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur.
Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. »

Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison, ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole.
Alors il leur dit : « Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur, parce que cela n’entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? »
C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments.

Il leur dit encore : « Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure.
Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »

Source : AELF

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 05h45, 06h45, 07h45 et 08h45

Chaque matin l'Evangile du jour, commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.