"Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un ..." (Mc 3, 31-35)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

mardi 28 janvier à 5h45

Durée émission : 5 min

"Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un ..." (Mc 3, 31-35)

© David-Zawila-UNSPLASH

"Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère"

Méditation de l'évangile (Mc 3, 31-35) par la pasteur Nicole Fabre

Chnat final: "O Jésus, mon Sauveur" par Hannah CLAIR

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
comme Jésus était dans une maison,
    arrivent sa mère et ses frères.
Restant au-dehors,
ils le font appeler.
    Une foule était assise autour de lui ;
et on lui dit :
« Voici que ta mère et tes frères sont là dehors :
ils te cherchent. »
    Mais il leur répond :
« Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? »
    Et parcourant du regard
ceux qui étaient assis en cercle autour de lui,
il dit :
« Voici ma mère et mes frères.
    Celui qui fait la volonté de Dieu,
celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Source : AELF

Méditation Pasteur Nicole Fabre

Etonnant détail donné par le texte de Marc : Jésus, parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, dit. J’aimerais m’arrêter justement sur ce détail. Jusque-là, les différents interlocuteurs de Jésus focalisaient leurs remarques sur Jésus lui-même. Déjà, dans le texte d’hier, celui-ci amenaient les scribes à discerner un autre que lui : l’Esprit Saint à l’œuvre. Aujourd’hui, le texte invite son auditeur ou son lecteur à se décentrer de Jésus et prendre le temps de regarder avec lui toutes ces inconnues, tous ces inconnus qui sont autour de lui. En prolongement, il nous invite à laisser son regard se poser sur chacun, chacune de nous, avant d’écouter ce qu’il a à dire : Voici ma mère et mes frères. Cette déclaration est inouïe, et je ne suis pas sûre que nous prenions suffisamment le temps de nous y arrêter. Voilà comment Jésus nous nomme lorsqu’il nous regarde. Sa famille qui l’entoure est faite de chacun d’entre nous. Pourquoi ? La suite des paroles  de Jésus l’explicite : Quiconque fait la volonté de Dieu, voilà mon frère, ma sœur, ma mère. » Ce qui est à la source de sa propre identité, c’est le lien profond d’écoute active de la parole de son Père. Et tous ceux et celles qui recherchent cette source-là lui sont précieux, comme peuvent l’être une mère, une sœur, un frère.
Jésus, merci pour ce regard que tu portes sur nous. Qu’il nous donne confiance, espérance et tendresse dans toutes les rencontres que nous vivrons aujourd’hui.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF