Charles Pépin: "On peut réinventer l’art de se rencontrer"

Présentée par PR-27980

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

vendredi 26 février à 8h10

Durée émission : 12 min

Charles Pépin: "On peut réinventer l’art de se rencontrer"

© Clara Gabillet

Le philosophe et romancier publie "La rencontre, une philosophie" aux éditions Allary.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Comment se rencontrer en temps de pandémie ? Comment s’ouvrir à l’autre et faire tomber le masque, au sens propre comme au figuré ? Autant de questions posées à Charles Pépin. Ce philosophe et romancier publie "La rencontre, une philosophie" aux éditions Allary. Il est l’invité de la Matinale RCF.

La rencontre en temps de Covid-19

En période d’épidémie de Covid-19, la tendance est davantage au repli sur soi qu’à la rencontre. C’est ce qui a poussé Charles Pépin à écrire sur la rencontre. "On évolue dans des bulles d’entre soi et on est trop souvent défini de manière autocentrée. Il faut briser cette logique de l’identité personnelle et de l’entre soi", affirme le philosophe. 

"Je pense que cette crise doit nous rendre plus créatif. On peut se rencontrer à travers un écran. On peut réinventer l’art de se rencontrer", ajoute le philosophe.

Des relations asymétriques

Dans la rencontre, nous pouvons être tentés d’en attendre particulièrement beaucoup de l’autre. "Je pense que le fait de tomber le masque et de se dévoiler est une invitation à l’autre à faire de même. Mais souvent, il y a une attente d’une trop stricte réciprocité. Dans la vie, il y a des belles choses qui sont asymétriques. Quand vous pardonnez à quelqu'un qui vous a fait du mal, vous vous comportez mieux que lui", explique Charles Pépin.

Il y a aussi un risque de désillusion, voire pire de trahison. "Je pense que ça peut tromper mais c’est pas grave, il faut accepter le risque de ce leurre. L’expérience montre que parfois on s’est trompé et il y a une illusion. L'essentiel c’est la manière dont cette rencontre va me modifier", affirme Charles Pépin.

Préparer la rencontre

C’est en ce sens qu’il faut se préparer à la rencontre, selon le philosophe. "Plus j’ai préparé, plus je suis capable d’accepter l’impréparation. Plus on est en éveil, plus on sera capable quand on va rencontrer quelqu'un de savoir l’accueillir", estime-t-il.

Il y a un modèle de rencontre qui a inspiré son écriture, c’est celle de l’homme avec Dieu. "C’est un mouvement de sortie de soi pour aller vers un mystère qui va continuer à m’échapper. Une existence humaine est une existence passée hors de soi. Je rencontre quelqu'un que je ne peux pas rencontrer", conclut Charles Pépin.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Simon Marty reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Simon Marty

Simon Marty présente la Matinale RCF.